Quels sont les avantages d’un rachat de crédit pour un locataire ?

Le rachat de crédits est souvent mal compris, voire mal perçu. Il est souvent associé au surendettement. Alors qu’il contribue souvent à prévenir le surendettement et peut être utilisé pour augmenter le pouvoir d’achat et simplifier les finances personnelles.

Les rachats de crédit à la consommation sont probablement les plus utilisés. Vous pouvez regrouper plusieurs prêts (pour l’achat d’une voiture, d’un voyage, d’une maison…) en un seul. Ce qui simplifie la gestion des comptes personnels. Cela permet de renégocier plusieurs prêts à la fois et de les étaler dans le temps. Ils peuvent également être utilisés pour réduire les échéances mensuelles afin d’augmenter la capacité d’emprunt, par exemple dans le cas d’une transaction immobilière. C’est le rachat de crédit immobilier.

En bref, la renégociation de crédit revolving auprès de votre organisme de crédit peut être une arme pour gérer dynamiquement votre épargne dans le temps. Il y a de plus en plus d’offres ciblées, comme le rachat de crédits non subordonnés créés spécifiquement pour les personnes de plus de 60 ans. Contrairement à l’image d’Épinal, il ne crée pas de surendettement. Au contraire, c’est parfois la seule chance de l’éviter. Il se perçoit comme une seconde chance s’il est utilisé correctement.

A quoi sert un regroupement de crédits à la consommation pour un locataire ?

Contrairement au groupement de crédit propriétaire, la restructuration de crédit renouvelable pour locataire n’est pas habiliter à proposer son bien immobilier comme garantie hypothécaire auprès des institutions financières. Les chances d’obtenir une validation d’une demande de rachat de crédit sont donc minimes. Et cela, si l’emprunteur accumule surtout beaucoup de crédits avec un taux d’endettement supérieur à 33%. Il est possible d’utiliser un outil de simulation rachat de crédit en ligne pour évaluer le refinancement du prêt personnel. Les locataires qui demandent le remboursement du crédit conso auraient alors intérêt à faire appel à des organismes non bancaires spécialisés dans cette transaction. L’inconvénient de ces structures est qu’elles prêtent souvent à des taux d’intérêt plus élevés que les banques.

Les locataires sont principalement ceux qui ne possèdent pas de biens immobiliers. Ils ne peuvent donc pas faire de crédit hypothécaire. Ils peuvent être hébergés gratuitement par un membre de la famille, par leur partenaire ou par leur employeur. Le regroupement des dettes de location s’applique également à tous ceux qui paient un loyer pour leur résidence principale, même s’ils possèdent des biens.

A titre d’information, 37% des ménages français sont locataires, tandis que 55% du rééchelonnement de la dette consiste en un rachat de prêts aux locataires. Comme son nom l’indique, la consolidation de dettes permet de regrouper les prêts existants en un seul prêt étalé sur une plus longue période de temps, mais à un taux d’intérêt inférieur à celui des autres prêts.

Le crédit personnel, le crédit automobile, le prêt travaux, le prêt-auto, le découvert bancaire, les comptes de cartes de crédit, le remboursement des taxes et des dettes de sécurité sociale peuvent être inclus dans le remboursement. Une fois la restructuration de la dette achevée, les paiements mensuels pour toutes les dettes devraient diminuer de 30 % à 50 %. Grâce à la simulation de crédit, il est possible d’évaluer le remboursement anticipé, d’établir le tableau de bord, de réévaluer l’assurance de prêt et de calculer le coût total.

Dans cette opération, le preneur doit donc traiter avec un seul interlocuteur qui rembourse immédiatement tous ses prêts. La période de remboursement peut être ajustée pour tenir compte de la possibilité de remboursement, mais ne doit pas dépasser 144 mois (12 ans) fixés pour le locataire qui n’est pas le propriétaire.

L’emprunteur peut également retirer de l’argent comptant dans le cadre de cette transaction. Si le locataire est propriétaire d’un logement, le rachat peut durer jusqu’à 15 ans. Et s’il ajoute une garantie hypothécaire, il peut rembourser le prêt jusqu’à 35 ans.

Les locataires peuvent-ils faire un rachat de crédits à la consommation ?

Particuliers, propriétaires, locataires, professionnels, gestionnaires… tout le monde peut obtenir de l’argent comptant dans une transaction de consolidation de crédit auprès d’un établissement bancaire. Le courtier en crédit étudie l’offre de prêt et le meilleur taux en fonction de votre capacité de remboursement, le taux effectif global et de votre situation financière.

Ces montants résultant du rachat de crédit conso sont généralement utilisés à des fins très pragmatiques, comme le réapprovisionnement de comptes bancaires devenus rouges, la création de fonds de roulement ou l’absorption de toute forme de retard (impôts, Urssaf, trésorerie, TVA, etc.). Mais certaines personnes l’utilisent aussi pour des projets plus agréables, comme le financement d’un nouveau véhicule, par exemple.

Les personnes sans emploi ne peuvent pas bénéficier des mêmes montants que les salariés en raison de leur statut professionnel.

Financer un projet grâce à un rachat de crédit à la consommation

Il est possible de racheter vos crédits tout en réalisant un projet personnel, qu’il s’agisse de la réalisation de travaux, de l’achat d’une voiture ou du financement d’activités de loisirs.

Un emprunteur a la possibilité à tout moment de racheter un ou plusieurs prêts afin de renégocier le taux, de réduire le paiement mensuel ou de rééchelonner la période de remboursement. Il est bon de savoir qu’il est possible d’inclure un montant dans la transaction qui sera alloué à un nouveau projet. Ce montant est accordé en fonction de la capacité de prêt du ménage, de sorte qu’aucun maximum n’est fixé.

Le fonctionnement de cette opération est simple, il suffit d’établir une demande de regroupement de crédits et de préciser à ce stade le montant du nouveau projet et sa nature. Dans l’étude de faisabilité, l’analyste financier tiendra compte de ce montant pour proposer un plan de financement adapté aux besoins financiers du demandeur.

Le projet peut concerner des biens immobiliers, c’est-à-dire le logement de l’emprunteur. Il peut s’agir de la réalisation de travaux (extension, rénovation, embellissement) ou de l’achat d’une nouvelle propriété (par exemple dans le cadre d’un investissement locatif). Dans ce cas, le montant à financer doit être justifié par des pièces justificatives (factures, devis) afin de mobiliser les ressources nécessaires. Pour bien choisir l’offre de crédit adaptée, il est possible d’utiliser un comparateur de crédit ou un simulateur de prêt en ligne.

Le désendettement grâce à un rachat de crédit à la consommation

En plus de la réduction des mensualités, laquelle permet une réduction relative de l’endettement, le rachat de crédit à la consommation offre diverses possibilités. Parmi elles, la mise en œuvre rapide de ce rachat de crédits permet la réalisation des projets sans augmenter le budget. Elle permettra également d’anticiper une baisse des recettes et d’étaler les remboursements sur le moyen terme afin d’éviter le surendettement. Enfin, si le regroupement de prêts à la consommation n’implique pas le rachat d’un prêt hypothécaire, la banque n’a pas nécessairement besoin d’une garantie et est donc facilement accessible.

Pages sur le même thème :

Ces pages devrez vous intéresser :