Avec des chèques impayés peux t-on faire un rachat de crédits à la consommation et locataire ?

Sommaire

Les critères bancaires d’obtention de rachat de crédit à la consommation sont de plus en plus serrés avec la conjoncture économique actuelle. Cette précaution permet aux établissements financiers d’éviter les éventuelles mensualités non honorées. Les incidents bancaires peuvent ainsi freiner l’octroi de ce refinancement. Or, il n’est pas rare que l’historique bancaire des ménages affiche une émission de chèque sans provision, des découverts bancaires ou des rejets de prélèvement. Dans ce cas, comment faire pour maximiser son chance d’accéder à ce rachat de prêt locataire malgré ses chèques impayés ? Réponses dans l’article suivant.

Souscrire à un rachat de crédit avec les chèques impayés : est-ce possible ?

Les chèques permettent de faciliter la vie des titulaires de compte car avec cet outil gratuit de paiement, ils peuvent éviter d’emporter beaucoup de liquidité. Toutefois, l’usage non contrôlé de cet outil entraine l’interdiction bancaire en cas de solde bancaire négatif. Cette sanction s’applique après l’avertissement de l’émetteur de chèque sans provision sur l’urgence de la régularisation de sa situation bancaire. S’il ne réagit pas, la banque rejette le chèque tout en avertissant la Banque de France. L’émetteur est alors interdit bancaire pour une durée de 5 ans.
Or face à une sanction d’interdiction bancaire et de nombreux crédits à la consommation souscrits, est-ce que le rachat de prêt est faisable ? En fait, le fichage FICP et FCC rechignent les organismes financiers car cela leur fait douter de la capacité de remboursement de l’emprunteur et de sa stabilité financière. Cependant, certaines banques se montrent plus souples et acceptent la négociation pour les locataires si ces derniers peuvent apporter une caution hypothécaire.
Cette garantie hypothécaire peut être apportée par un membre de sa famille (uniquement famille proche: parents, enfants, cousins, frères et sœurs) Dans ce cas, il est possible de monter un rachat de crédit pour des locataires

 

Qu’est-ce que la caution hypothécaire et comment fonctionne-t-elle ?

Cette sûreté permet à l’établissement financier de se faire rembourser en cas de défaillance de remboursement du souscripteur. Elle consiste à garantir l’emprunt contracté par l’emprunteur par un bien hypothéqué. Ce qui donne droit au créancier de saisir le bien grevé d’hypothèque en cas de défaillance du souscripteur ou de la caution. Dans ce cas, il peut alors opter pour la procédure de vente aux enchères afin de récupérer son argent.
Concernant le montage de cette opération, une personne qui peut être le parent, le membre de la famille du candidat au rachat accepte d’apporter un bien immobilier qui lui appartient en garantie hypothécaire. La caution doit être majeur, en bonne santé et ne pas être sous tutuelle. S’il existe plusieurs cohéritiers, l’accord de ces héritiers est indispensable. Le rachat de crédit hypothécaire respecte ce qui est indiqué dans le contrat souscrit. En règle générale, l’hypothèque tombe d’elle-même lorsque le crédit est remboursé. La caution peut aussi faire une demande de mainlevée de caution mais cet acte est payant.
Cet engagement nécessite le passage devant le notaire, que ce soit lors de la mise en place du rachat de prêt ou lors de la mainlevée de la caution. Il implique des frais qui peuvent augmenter le montant de l’opération.

Le rachat de crédit hypothécaire pour les locataires, quels avantages ?

Pour les emprunteurs ayant accumulé plusieurs dettes à la consommation qui peinent à s’en sortir, le rachat de crédit avec apport d’une caution hypothécaire leur permet de rétablir leur situation sous réserve d’éligibilité. Cette solution leur permet de pallier l’endettement excessif tout en évitant la faillite ou le recours à la commission de surendettement.
Rappelons que ce concept permet à un emprunteur locataire de bénéficier d’un regroupement de ses dettes à la consommation (prêts consos, crédits renouvelables, crédits travaux, prêts affectés…) en un seul et unique emprunt. Cette fusion lui permet de bénéficier d’une révision du taux d’intérêt de l’opération et d’une mensualité plus faible en adéquation avec leur capacité de remboursement. Les taux d’intérêt révisables élevés des prêts renouvelables seront aussi transformés en un unique taux fixe renégocié. De plus, le nouveau prêt aura une marge de remboursement plus longue afin de permettre l’amortissement de la dette.
Les locataires qui souhaitent concrétiser un projet personnel peuvent aussi solliciter l’établissement de rachat pour l’obtention de « la trésorerie » de cette opération. C’est un montant limité normalement à 10 % ou 15 % au maximum de la totalité du rachat, soit 15 000 euros. Mais dans le cadre de ce rachat de prêt cautionné, les banques pourraient accorder un montant plus conséquent. Cette enveloppe qui sera ajoutée dans le rachat peut servir uniquement pour le financement des projets personnels comme l’achat d’une voiture, d’un équipement électro-ménager…. Afin de ne pas augmenter l’endettement du souscripteur, cette somme d’argent supplétive nécessite généralement l’apport d’une pièce justificative comme une facture.
En bref, le rachat de crédit hypothécaire permet aux locataires de rééquilibrer leur finance tout en régularisant leur situation bancaire. Ils peuvent aussi profiter de ce montage pour réaliser des économies et des projets personnels.

Quelles sont les démarches à suivre pour le montage de cette opération ?

  • Le rachat de prêt avec caution hypothécaire est un montage complexe et onéreux. Il faut ainsi faire une mise en concurrence des multiples offres sur le marché avant de souscrire à une proposition
  • Chaque établissement financier a ses propres conditions d’octroi même pour ce rachat de prêt cautionné. Le taux d’intérêt, la durée du remboursement, le montant de la mensualité diminuée, le coût total de l’opération peuvent varier de milliers d’euros. La négociation et la comparaison des éléments de rachat sont également indispensables si l’on souhaite souscrire à un rachat de prêt à la consommation aux meilleures conditions.

Afin d’aider les emprunteurs dans cette tâche complexe, s’ils disposent de cette caution hypothécaire, ils peuvent réaliser une simulation de rachat de prêt à la consommation sur notre site. Cette démarche n’est pas payante et ne l’engage en rien. La simulation se fait en quelques clics. Il lui faut saisir dans ce formulaire en haut de ce site ses données financières, patrimoniales et familiales comme le fait d’être propriétaire ou non, le nombre de ses prêts à la consommation et leur coût, le capital dû restant à rembourser, ses revenus et charges fixes par mois, le nombre des enfants à sa charge… Après cela, nous étudions son projet et l’enverrons dans les meilleurs délais un avis de son éligibilité ou non à ce montage. Si son projet est fiable, il peut obtenir rapidement une ou plusieurs offres de rachat de prêt locataire de nos banques partenaires, en fonction de son dossier. Ces offres incluent tous les frais de l’opération, y compris nos commissions qui s’appliquent en cas d’acceptation de l’offre. Ces propositions sont valables pour une durée de 1 à 2 mois environ. Le locataire aurait donc à suivre la consigne dans l’offre s’il souhaite bénéficier de rachat de prêt à la consommation avec chèques impayés.
Enfin, concernant nos émoluments, ils sont compris entre 1 % à 5 % au maximum du coût total de ce montage. Ce pourcentage peut varier en fonction de la difficulté de la recherche de ce refinancement et du temps passé dans les démarches de négociation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *