Capacité d’emprunt – taux d’endettement et rachat de crédit

décembre 9, 2018 9:54 Publié par Laissez vos commentaires




Les ménages qui souscrivent à une solution de rachat de crédit ne se rendent pas souvent compte de l’utilité d’un outil simulateur de leur capacité d’emprunt ou de leur taux d’endettement. Or, avant de se lancer dans une recherche du financement d’un bien, il n’est pas superflu de savoir le montant qu’on peut emprunter à moyen ou à long terme et son ratio d’endettement. Car cela aide à améliorer son profil emprunteur. Il existe des outils permettant d’effectuer ces calculs mais dans cet article, on vous explique comment les optimiser pour maximiser ses chances de se voir accorder une demande de regroupement de dettes.

Ce terme correspond à la somme totale qu’un futur emprunteur peut emprunter. Son calcul s’effectue en fonction de sa possibilité de remboursement mensuel, la durée du contrat d’engagement, et le taux d’intérêt pratiqué dans le prêt. A titre d’exemple, pour un emprunt immobilier à rembourser pendant 20 ans avec un taux de 3 %, la capacité d’emprunt d’un ménage ayant un revenu mensuel de 1 000 euros est de 180 000 euros. A ne pas confondre avec la capacité d’achat qui se réfère au montant global résultant de la somme de sa capacité d’emprunt et de son épargne, prêt aidé etc. auquel on soustrait les futurs frais du notaire. Le calcul de cette capacité d’emprunt est notamment important dans le cadre d’un regroupement de dettes immobilières car cela donne une première idée de l’enveloppe financière qu’on pourrait demander.
Le taux d’endettement, quant à lui, se réfère à la part de revenu dédiée au remboursement du rachat de crédit, ou d’autres prêts. L’usage commun des banques est la règle de 33 % à ne pas dépasser, voire 30 % dans le cas des emprunteurs ayant un revenu faible. Cet encadrement de l’investissement leur permet de se prémunir contre les éventuels problèmes de non-paiement tout en sécurisant l’emprunteur. Voici la formule pour obtenir ce taux : (montant total des crédits x 100)/montant total des revenus.
Bon à savoir : les banques peuvent accorder la demande de rachat d’un emprunteur ayant un taux d’endettement dépassant 33 %, même frôlant 40 % si le candidat à l’emprunt dispose d’un revenu haut et d’un reste à vivre suffisant.

D’abord, l’outil comparateur de regroupement de dettes présent sur notre plateforme permet de saisir des données comme le montant des crédits à regrouper, les revenus, la durée du rachat à envisager etc.et de recevoir par la suite une proposition de rachat.L’utilisateur est libre d’accepter cette proposition ou non cette offre.
En ce qui concerne le simulateur de capacité d’emprunt, l’intérêt de passer par cet outil gratuit est la possibilité de déterminer le montant de prélèvement maximal qu’on peut rembourser. En remplissant les champs, on peut remarquer qu’en augmentant la durée de l’opération, cela impacte sur le coût total du refinancement et à sa capacité d’emprunt. Car plus un crédit s’étale sur une longue durée, plus les intérêts s’accroissent. Le bon compromis serait donc la recherche d’un juste milieu avec une mensualité maximale possible et la durée de remboursement minimum.Par ailleurs, en « jouant » sur son taux d’endettement par le biais de la réduction des prêts à regrouper et leurs mensualités lors de la simulation, le candidat à l’emprunt augmente ses chances de se voir octroyer la demande de regroupement de dettes. Car le taux d’endettement figure parmi les critères bancaires pour évaluer le profil client.Si les banques considèrent que le refinancement pourrait réduire le budget du ménage au moindre aléa de la vie et que cela risque de l’entraîner dans la spirale de l’endettement, elles rejettent la demande. Voilà pourquoi, un foyer ayant déjà un taux d’endettement élevé avant la mise en place de cette solution financière trouve difficilement un établissement qui rachète ses prêts. A moins que le ménage dispose d’un bien immobilier à hypothéquer et qu’il a un revenu et un reste à vivre conséquent.
Le calcul du coût d’un refinancement n’est pas chose aisée. Outre la capacité d’emprunt et le taux d’endettement, il faut être attentif à plusieurs autres éléments. L’ensemble de ces paramètres permet d’apporter des améliorations à son profil emprunteur. Nous sommes là pour calculer ces deux éléments afin de déterminer le montant possible pour le rachat. Et nous étudierons aussi les autres éléments comme le scoring bancaire, le reste à vivre et vous orientons par la suite vers la solution la plus avantageuse en matière de taux et de durée de remboursement. Notre intervention s’adresse même à des emprunteurs en situation de lourd endettement. N’hésitez pas à passer par le comparateur ou à nous contacter directement via le formulaire de contact.

Pour les personnes qui ne savent pas encore le fonctionnement de ce montage financier, nous allons leur expliquer l’utilité de cette solution de sortie d’endettement. Dans le milieu de la finance, avec la facilité d’obtention d’un prêt à la consommation, de nombreux emprunteurs contractent de crédit revolving sans justificatif d’utilisation. D’autres souscrivent également à un prêt immobilier ou à un crédit voiture pour avoir ces biens à crédit. Or, au bout de quelques années ou mois de remboursement, ceux qui ont accumulé des crédits peuvent se trouver dans une situation difficile de remboursement de mensualités. Le poids du montant de leurs prélèvements mensuels va notamment peser lourd à leur budget suite à des événements imprévus comme la perte de travail, l’hospitalisation sur une longue durée, l’accident de travail, le divorce etc. Ces circonstances ont pour effet non seulement de baisser leur pouvoir d’achat mais d’entraîner le retard de paiement des mensualités. Or, dès qu’un emprunteur fait deux impayés consécutifs d’échéances de remboursement de prêt ou que son compte fait état d’un découvert bancaire de plus de 500 euros, il risque le fichage ficp. Pour éviter l’aggravation de cette situation financière difficile tout en retrouvant son pouvoir d’achat, il existe la solution de rachat de crédit. Ce montage financier qu’on baptise également par restructuration de prêt ou consolidation de dettes permet de fusionner ses crédits en cours en un seul et unique prêt. Pour ce, l’établissement qui met en place ce montage financier rachète les prêts du débiteur auprès de ses anciens créanciers et à sa place lui propose un unique contrat avec un taux fixe. Le principal intérêt de cette solution, c’est qu’elle permet à l’emprunteur de ne s’acquitter qu’une seule mensualité ajustée à sa capacité de remboursement. Ainsi, si auparavant, il aurait à honorer un total de mensualités de 1100 euros par mois, avec la mise en place de cette opération financière, il ne s’acquitte que d’un seul prélèvement avec un montant réduit pouvant aller jusqu’à 650 euros par mois. En effet, certains établissements bancaires proposent une réduction jusqu’à 60 %. De plus, il peut bénéficier d’un délai remboursement plus long en fonction de son dossier et d’une possibilité d’avoir une enveloppe de trésorerie supplémentaire. Le regroupement de dettes permet ainsi de revoir son taux d’endettement tout en équilibrant la gestion de son budget. Pour bien mener cette opération, n’hésitez pas à passer par le comparateur sur notre site afin de dénicher la banque qui propose le meilleur taux d’intérêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *