Lors de la demande de rachat de crédit, une banque peut demander une garantie ou une caution hypothécaire surtout s’il s’agit d’une restructuration de dettes d’un montant important. Cette solution financière permet à l’établissement financier de saisir le bien immobilier hypothéqué en cas de défaillance de remboursement de la dette. L’apport d’un bien immobilier en caution facilite aussi l’acceptation d’un rachat de crédit après un refus.

Dans quel cas une affectation hypothécaire peut-elle être demandée ?

La caution hypothécaire est une garantie apportée à la banque dans le cadre d’un financement avec hypothèque. A titre d’info, le créancier peut exiger une garantie dite « réelle ». Celle-ci est le plus souvent demandée lorsque le prêt présente un risque. Cette garantie réelle peut constituer une garantie pour tous types de crédits.
Dans le cadre du rachat de crédit, il est possible de faire intervenir un cautionneur qui apporte une garantie un bien réel lui appartenant, afin de garantir la dette du débiteur. Pour ce, l’établissement prêteur n’accepte qu’une inscription hypothécaire de premier rang inscrite au bureau des hypothèques. Cette inscription fait l’objet d’un acte notarié. Seul un notaire est habilité à faire une inscription sous peine de nullité.

Quels sont les risques pris par la caution hypothécaire ?

Cette inscription hypothécaire ne doit pas être prise à la légère car elle inscrit l’immeuble donné en garantie. Cette inscription permet au créancier de saisir le bien hypothéqué en cas de non-remboursement de la dette. Dans ce cas, il peut effectuer la saisie et faire une vente forcée du bien. Il est aussi prioritaire par rapport aux autres créanciers.

Quels sont les avantages du rachat de crédit hypothécaire ?

Outre le fait de pouvoir restructurer un montant de dettes conséquentes, cette solution financière permet également de bénéficier d’une trésorerie plus importante. Ce montant supplémentaire peut être utilisé pour financer des études, une baisse de revenus, des travaux, des dettes fiscales et sociales, des droits de succession, l’acquisition d’un bien immobilier, l’acquisition des titres non cotés, le refinancement des comptes associés (aussi bien pour une SARL que pour une SCI).
Ce montage financier est accessible à tous emprunteurs qu’il soit salarié, retraité, fiché FICP ou sans fichage FICP, locataire, propriétaire ou logé à titre gratuit. Il est possible de regrouper les dettes à la consommation ou les dettes immobilières sur une durée minimum de 35 ans, en apportant une caution hypothécaire. Cette caution hypothécaire peut être familiale c’est-à-dire apportée par les parents, les frères et sœurs, les grands-parents etc.
Cette solution financière permet aussi de :

  • Sortir d’une situation d’endettement avec un appui familial.
  • Elle permet de partir sur une durée pouvant dépasser le maximum de 12 ans classiques avec un maximum de 300 mois pour les non propriétaires
  • D’apporter une réponse innovante à ses soucis financiers
  • De financer des projets

Comment faire pour bénéficier de ce rachat de crédit hypothécaire ?

Avec Crédimed, nous demandons aux emprunteurs de remplir le formulaire de simulation de rachat en ligne afin de savoir s’ils ont la possibilité d’obtenir ce regroupement de dettes hypothécaires. Cette démarche est complètement gratuite. De même l’un de nos analystes peut les rappeler à nos frais pour les aider à faire une simulation ou pour leur donner des conseils gratuits.
Selon la loi Murcef, ils ne s’acquitteront d’aucune somme tant qu’ils n’auront pas trouvé l’offre de regroupement de dettes qui leur convient. Cela s’explique par le fait que la seule recherche d’une solution de rachat de crédit ne peut pas être facturée. Le candidat à l’emprunt ne paie les frais de courtage que lors de la signature effective du contrat de crédit.