Faire un prêt avec un rachat crédit à la consommation


En rachetant un prêt, vous pouvez combiner plusieurs prêts et réduire le montant mensuel à payer. La restructuration de crédits conso signifie donc que l’on peut renégocier et regrouper plusieurs prêts revolving (crédit travaux, crédit auto, crédit personnel, etc…) afin d’avoir une seule mensualité à payer auprès d’un organisme de crédit unique.
Le regroupement ou rachat de crédits est une opération bancaire qui consiste à regrouper plusieurs prêts/emprunts de différentes natures en une seule transaction. Les titres de créance permettent de définir un nouveau contrat de crédit avec une durée plus longue, un taux unique et un paiement mensuel plus faible.

Le but de ce financement est multiple :

  • Réduction du montant des paiements mensuels
  • Prolongation du délai de remboursement des dettes
  • Anticipation d’une baisse de revenu (crise, retraite, divorce, etc.).
  • Rééquilibrage du budget

Il est important de noter que la prolongation de la période de remboursement et l’ajout d’un montant destiné à un nouveau projet au sein d’un groupement de crédits peut entraîner une augmentation du coût total du crédit.
La renégociation de prêt implique un allongement de la durée du prêt permettant ainsi de baisser les mensualités. Le comparateur de rachat crédit conso en ligne permet de trouver le meilleur taux de crédit revolving et des conditions plus avantageuses. Le courtier en crédit accompagne l’emprunteur dans les démarches administratives pour changer de banque et le montage de dossier pour le regroupement de prêts (tableau d’amortissement, capacité de remboursement, taeg, etc ….).

De plus en plus de familles souffrent de surendettement, même si les raisons de ce phénomène sont différentes. En général, les problèmes de surendettement peuvent être divisés en deux catégories. D’une part, il y a les problèmes de surendettement à la suite d’accidents de la vie. D’autre part, il y a les problèmes financiers résultant d’une accumulation de dettes, du fait que trop de crédits ont été retirés.
Actuellement, c’est la deuxième catégorie de surendettement qui touche la majorité des ménages. Heureusement, il existe des solutions efficaces pour lutter contre le surendettement, y compris le rachat de crédit. C’est la meilleure alternative à la réduction de votre ratio d’endettement. Auparavant, l’emprunteur surendetté devait rembourser à des taux d’intérêt élevés et payer plusieurs mensualités en même temps. Avec le rachat de crédit, le montant de ses prêts sera réduit et ses paiements mensuels seront également encaissés en un seul paiement mensuel.

Grâce à un paiement mensuel réduit, le pouvoir d’achat de l’emprunteur s’améliorera et son taux d’endettement diminuera. Avec la consolidation de crédit, certaines banques peuvent offrir à leurs clients des remises allant jusqu’à 50%. Si vous éprouvez des difficultés financières en raison de votre crédit, n’oubliez pas de le recouvrer en rachetant des crédits. Dans le cadre du rachat global de crédits, différents types de crédits peuvent être combinés : prêt de travail, prêt auto, prêt de voyage personnel, prêt de mariage, etc.
Un courtier ou un conseiller bancaire peut vous référer au type de consolidation de crédit qui convient à vos crédits impayés. Il saura vous guider pour sortir de l’endettement, régulariser le découvert bancaire, effacer l’interdit bancaire et constituer le dossier de surendettement. Il est également qualifié pour faire une simulation rachat de crédit et pour mener une renégociation de crédit auprès des établissements financiers. Choisir de racheter des crédits vous aide à mieux faire face aux événements inattendus de la vie et à réduire vos mensualités.

Le temps nécessaire pour évaluer un dossier de rachat de prêt à la consommation varie grandement d’un dossier à l’autre. En l’absence de pièces justificatives, il n’est pas possible de procéder à un examen approfondi de la situation budgétaire du client. De nombreux facteurs déterminent le temps qu’il faut pour traiter une demande de rachat de prêt.
En fonction du profil de l’emprunteur (salarié ou gestionnaire, etc.) et du taux d’endettement avant le rachat, mais aussi de la rapidité de réponse des différents acteurs qui ont été invités à réaliser l’étude (envoi de déclarations de remboursement anticipé pour chacun des prêts à racheter auprès des institutions financières, etc.).

La liste des pièces justificatives et des documents obligatoires pour l’établissement d’un dossier de restructuration du crédit est divisée en plusieurs sections, chacune provenant de sources et d’informations différentes.
Identité

  • Carte d’identité nationale (CNI) de l’emprunteur et du codébiteur.
  • Situation de famille
  • Livret de famille
  • Contrat de mariage ou PACS…
  • Jugement de divorce

Revenus

  • Employés : dernier avis d’imposition
  • Les trois derniers bulletins de paie
  • Règlement salarial Décembre N-1
  • Si vous avez une carrière professionnelle < 1 an de contrat de travail
  • Indépendants et dirigeants d’entreprises : 3 dernières annonces fiscales
    3 derniers bilans, statut social et attestation de -3 mois.
  • Aides-éleveurs : 3 dernières fiches de paie employeur + agrément
  • Pensions/pensions : preuve de la pension, des rentes et des rentes versées.
  • Terrain : bail/formule d’imposition 2044
  • Prestations sociales : justifications des différents fonds sociaux (CAF, Apl, ….)

Comptes bancaires

  • 3 derniers relevés mensuels de tous les comptes (comptes courants, comptes d’épargne et paiements par carte de crédit)
  • 1 RIB
  • Encours de prêts et crédits à la consommation ou autres dettes
  • Derniers états des crédits renouvelables (réserves de trésorerie)
  • Calendriers de remboursement ou bilans de remboursement anticipé émis par l’établissement de crédit
  • Dette envers les proches : déclaration sur l’honneur + copie de la CNI du créancier + preuve de résidence du créancier.
  • Dette fiscale » (retard fiscal….) : certificat légalisable de moins de trois mois + coordonnées et références du créancier et du débiteur.


L’intérêt le plus important d’une restructuration de la dette est la réduction de la dette mensuelle. L’idée générale est, par exemple, de passer de cinq versements mensuels à un versement unique.
Toutefois, la mesure doit être ajustée pour tenir compte des recettes et des dépenses mensuelles de l’emprunteur. Il ne s’agit pas d’une solution miracle pour les personnes très endettées : ce type de système ne peut pas » revitaliser » l’emprunteur, qui devra alors trouver d’autres solutions pour réduire son endettement mensuel.
Il convient de noter que la consolidation du crédit permet de libérer des ressources financières, y compris pour la souscription d’un nouveau prêt. Un prêt supplémentaire (conso ou immobilier) peut donc être souscrit dans le cadre de l’opération.

Un deuxième rachat de crédit peut permettre à un emprunteur de trouver un équilibre financier sous certaines conditions. Après un premier groupe de prêts, l’emprunteur peut, s’il le souhaite, demander un deuxième groupement de prêts pour diverses raisons.
Cela signifie que si certains choisissent de racheter des crédits une deuxième fois pour retrouver leur sérénité financière ou faire face à une baisse de leurs revenus, d’autres peuvent effectuer cette transaction bancaire une deuxième fois pour profiter de conditions de crédit attrayantes.
Toutefois, les conditions d’éligibilité au rachat de crédit restent les mêmes, qu’il soit effectué une ou deux fois. En d’autres termes, l’emprunteur doit avoir une situation financière et professionnelle stable, ne pas être inscrit à la Banque de France et avoir un taux d’endettement raisonnable.

Que l’on souhaite restructurer ses prêts à la consommation avec ou sans le prêt immobilier, la simulation est une étape incontournable. Elle ne constitue pas uniquement une bonne entrée en matière pour faire le point sur sa situation de finance et de dettes, mais elle permet aussi d’accéder à une ou plusieurs offres de rachat en fonction de l’étendue des banques partenaires du courtier et du profil emprunteur. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est recommandé de recourir uniquement au simulateur présent sur le site d’un mandataire non exclusif des banques comme nous. En effet, à ce titre, nous pouvons accéder aux diverses propositions de rachat des établissements bancaires concurrents. Ce qui permet au souscripteur de sélectionner l’offre qui correspond exactement à ses besoins et à ses attentes. La simulation aide également les organismes financiers à estimer si la demande du souscripteur est faisable ou non et quelles sont les conditions qu’ils peuvent proposer pour son dossier.
Le regroupement de dettes est aussi une opération qui pourrait être très onéreuse si l’emprunteur signe une proposition avec un taux d’intérêt peu compétitif et un rééchelonnement long de la durée. Or, c’est une procédure qui l’engage pendant plusieurs années. Et s’il n’a aucune idée des taux pratiqués sur le marché, cela lui est difficile d’évaluer l’intérêt d’une proposition. Pourtant, un écart même infime de taux d’intérêt peut impliquer un montant plus important à payer dans le coût final du rachat. Ce sont donc autant de raisons de passer par la simulation de cette opération. Ce service l’aide à ajuster au mieux son budget en fonction du résultat obtenu. A noter aussi que cet acte est toujours gratuit et sans engagement comme la demande de devis lors d’une prestation.

La simulation de cette opération avec l’outil en haut de ce site est simple et ne requiert que quelques minutes. Le candidat à ce montage aura tout simplement à saisir les informations demandées sur sa situation de logement (propriétaire, en location ou hébergé gratuitement), sa finance (le montant de ses prêts en cours à regrouper et leur nombre ainsi que le montant du capital restant dû). Il aura également à indiquer ses revenus et charges afin que l’analyste puisse estimer son reste à vivre. C’est lors de cette démarche qu’il devra également renseigner le champ trésorerie s’il souhaite obtenir cette enveloppe supplétive. Il est recommandé de fournir les chiffres précis afin d’affiner au mieux le résultat de sa simulation. Après avoir soigneusement rempli ce formulaire, le candidat au rachat peut alors obtenir un avis estimatif du succès ou du refus de sa demande de reprise de dettes. Le résultat concret lui indique le taux d’intérêt qu’il peut obtenir, son taux d’endettement actuel et après l’opération, le montant de l’unique mensualité allégée, la durée et le montant total de l’opération, la trésorerie que l’établissement financier pourrait lui octroyer. Il disposera ainsi tous les éléments pour vérifier s’il est intéressant ou non de restructurer ses prêts. Si son projet est fiable, il peut nous autoriser à travers la signature d’un mandat de recherche de capitaux à chercher les meilleures offres de rachat parmi nos banques partenaires. C’est un document gratuit qui n’engage pas l’emprunteur mais qui nous aide uniquement à présenter son dossier auprès de nos établissements financiers partenaires. Il peut obtenir par la suite dans les meilleurs délais une ou plusieurs offres de regroupement de dettes renégociées et aux moindres frais et qui sont valables pour une durée de 2 mois au maximum. Il peut ainsi sélectionner l’offre la plus pertinente pendant cette durée. De toute façon, après la signature de l’offre de rachat un délai de rétractation de 10 ou de 14 jours.