Courtier en rachat de crédit trésorerie Chelles

novembre 18, 2019 4:38 Publié par Laissez vos commentaires


Les foyers et particuliers que les banques considèrent comme solvables et qui peuvent leur générer une bonne rentabilité obtiennent plus facilement des crédits. On arrive à trouver ainsi des ménages chellois qui s’endettent en cumulant plusieurs prêts bancaires. Le risque avec cette accumulation de prêts, c’est l’endettement excessif lors de la survenue d’un évènement inopiné de la vie comme le divorce, le décès de son conjoint ou de son pacs, la perte d’emploi… La solution la plus pertinente pour ces emprunteurs surendettés consiste à faire appel à un courtier en rachat de crédit trésorerie Chelles. Cette option leur permet non seulement de redresser la situation de leur budget mais aussi de leur faire bénéficier d’un montant supplémentaire baptisé « trésorerie » qui a plusieurs avantages. Fonctionnement de ce montage.

D’abord, dans la ville de Chelles, dans la commune de Seine-et-Marne Île-de-France, les jeunes représentent 42 % de la population. Les salariés en CDI constituent 88 % des habitants et 57 % sont des propriétaires. Les banques octroient plus facilement des crédits aux jeunes et salariés en CDI du moment qu’elles sont convaincues de la solvabilité de ces emprunteurs. Or, avec la conjoncture économique actuelle, les risques d’un bouleversement dans le train de vie au quotidien peut arriver. Un licenciement, l’arrivée inattendue d’un bébé, un accident invalidant… et l’on se retrouve avec des fins de mois difficiles, des découverts bancaires, des rejets de prélèvements… Avant d’arriver dans cette situation difficile à vivre, il est recommandé de recourir à un rachat de crédit trésorerie Chelles dès les premières difficultés. Cette solution financière s’adresse aux propriétaires tout aussi bien qu’aux emprunteurs et aux personnes hébergées à titre gratuit.
Son fonctionnement est simple. Le particulier en situation financière étriquée sollicite un courtier en rachat de crédit trésorerie Chelles pour lui trouver la meilleure offre de rachat sur le marché. L’établissement bancaire que le courtier a trouvé pour lui rachète ensuite une partie ou la totalité des dettes de l’emprunteur auprès de ses anciens créanciers. Le but de ce rachat est de pouvoir proposer un nouveau prêt avec un unique taux généralement fixe et une mensualité adoucie ainsi qu’un allongement de la durée du prêt. L’allègement de l’unique charge mensuelle peut aller jusqu’à 60 % du montant des anciens prêts de l’emprunteur. Concrètement, s’il s’est acquitté de 1 400 euros auparavant pour son prêt immobilier, prêt voiture et crédit renouvelable, avec cette technique bancaire, il peut ne rembourser que 840 euros par mois. Cette baisse significative de la mensualité lui permet d’apporter un peu d’air frais à ses finances tout en améliorant son pouvoir d’achat avec l’étalement de la durée de vie du crédit.
Par ailleurs, l’organisme financier qui met en place ce dispositif financier permet également au candidat au rachat de solliciter un nouveau prêt baptisé « trésorerie ». Il s’agit d’un apport supplétif ne dépassant pas 15 % du coût total de l’opération. Cette somme d’argent sera intégrée dans le montage et bénéficie du même taux d’intérêt renégocié et de la mensualité diminuée du rachat. Il ne nécessite pas le paiement de frais de dossier ni d’assurance-emprunteur. La banque peut accorder cette demande sans apport d’une pièce justificative ou avec un justificatif comme une facture ou un devis. La trésorerie peut être utilisée pour les travaux de rénovation ou de réhabilitation de son habitant comme la réfection de la toiture, de la peinture, la pose d’un nouveau portail, les travaux de clôture ou l’optimisation énergétique des chambres etc. Dans ce cas, le candidat au rachat doit fournir un justificatif. Il peut demander ce montant pour financer l’achat d’une voiture ou d’appareil électroménager, ou le financement d’un voyage. Ces projets nécessitent tous un document justificatif. En revanche, ce prêt est libre d’utilisation si l’emprunteur le demande pour combler ses découverts bancaires, ou pour se constituer une épargne afin d’éviter les éventuels problèmes de remboursement de la dette.
Remarque : on retrouve deux types de rachat de crédit :
le rachat de crédit immobilier si le montant de la dette immobilière est égal ou excède 60 % du montant à regrouper
et le rachat de prêt à la consommation si elle est en dessous de ce taux.
Les banques peuvent octroyer sans demander une garantie hypothécaire les dettes immobilières au-dessous de 200 000 euros et les dettes à la consommation au-dessous de 100 000 euros.

Un courtier est un spécialiste en opérations d’intermédiation bancaire. Il connaît bien ce secteur et sait vers quelle banque orienter l’emprunteur en fonction de son profil. Il est aussi apte à dénicher le meilleur taux du marché et les meilleures modalités de remboursement de la nouvelle dette. En effet, le taux n’est pas l’unique paramètre important dans ce refinancement. Il faut aussi tenir compte des autres éléments impactant sur le coût de l’opération comme les frais de dossier, l’assurance-emprunteur, les pénalités de remboursement anticipé, la durée du crédit, le montant de la baisse de la mensualité… Le juste équilibre et la bonne négociation de ces différents paramètres permettent à un emprunteur d’avoir un contrat de rachat adapté réellement à sa situation financière. Un contrat intéressant au niveau du coût et de conditions de remboursement.
C’est là justement qu’interviennent le savoir-faire et les compétences d’un courtier en rachat de crédit trésorerie Chelles. Du fait qu’il est en partenariat avec de nombreux établissements bancaires et organismes financiers et qu’il leur apporte des clients, ces derniers peuvent lui proposer un taux d’intérêt privilégié. Ils acceptent ses conditions de renégociation des différents paramètres de cette opération car le courtier a acquis de l’art dans la persuasion des banques avec des arguments solides.
Ainsi, au lieu d’attendre 4 ou 6 mois, voire plus à accéder à cette solution bancaire à force d’accumuler les rejets de demande de refinancement, l’emprunteur chellois a seulement à recourir à un courtier en rachat de crédit trésorerie Chelles pour accéder en moins d’1 à 2 mois à cette sortie d’endettement. A noter que même s’il est fiché FICP ou surendetté à plus de 50 %, nous acceptons toujours d’étudier son dossier. En tant que mandataire non exclusif des banques et actifs dans ce créneau depuis plus de 3 décennies, nous avons des partenaires bancaires qui acceptent de tels profils.

Pour entrer en contact avec nous, nous demandons aux emprunteurs chellois de réaliser d’abord une simulation de rachat avec l’outil de ce site. Cette démarche est complètement gratuite et elle ne l’engage pas. Après avoir rempli convenablement le formulaire avec les données telles que le montant du capital restant dû, le montant de l’encours des crédits, les charges et dépenses mensuelles fixes, la trésorerie qu’on souhaite demander… le souscripteur à cette opération peut recevoir un avis de la faisabilité ou de la non faisabilité de son projet. Si son projet est réalisable, il reçoit une offre de rachat dont la validité est d’1 à 2 mois au maximum. Il lui suffit ensuite de retourner cette offre à la banque qui l’a émise et son opération de rachat de crédit trésorerie Chelles prendra effet après le délai de renonciation de 10 ou de 14 jours indiqué par les lois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *