Courtier en rachat de crédit trésorerie Le Blanc-Mesnil

novembre 4, 2019 2:37 Publié par Laissez vos commentaires


La souscription à des prêts bancaires est une option envisagée par de nombreux salariés et cadres de la commune de la Seine-Saint-Denis. Cela leur permet d’accéder rapidement à des biens immobiliers et mobiliers même s’ils ne disposent pas de liquidités pour les payer au comptant. Mais le problème avec l’accumulation de crédits, c’est que leur solvabilité peut être en jeu surtout s’ils sont confrontés à un imprévu de la vie. Dans ce cas, la solution la plus pertinente pour eux consiste à restructurer leurs dettes avec l’aide d’un courtier en rachat de crédit trésorerie Le Blanc-Mesnil. Ce professionnel en courtage les aide à accéder aux meilleures offres de rachat en un temps-record.

Face à l’exigence de bien-être et de niveau de vie dans notre société de consommation, la souscription à des crédits bancaires et à différentes formes de prêt est devenue chose courante. Le problème avec cette pratique, c’est qu’on risque de se retrouver avec des fins de mois difficiles et des rejets de prélèvement dès que les revenus affichent une baisse. Cette éventualité peut arriver après un accident de la vie tel que le licenciement, le divorce, la maladie longue durée…
Afin d’éviter l’aggravation de sa situation financière qui pourrait entraîner jusqu’au fichage FICP ou à la saisie immobilière si l’emprunteur est propriétaire, il est recommandé de restructurer rapidement ses prêts dès que son reste à vivre devient insuffisant.
Le principe de ce rachat de crédit trésorerie Le Blanc-Mesnil est simple. Le candidat à l’emprunt sollicite un organisme financier ou une banque qui peut consolider ses dettes bancaires en cours (prêts conso, crédit immobilier, LOA, prêt voyage, crédits renouvelables…). Pour ce faire, la banque effectue le rachat de ses crédits auprès de ses anciens créanciers. L’emprunteur peut intégrer ses découverts bancaires, factures non réglées d’électricité, de gaz, loyers impayés… dans le montant à regrouper.
A la place de ses anciens crédits, le souscripteur peut bénéficier d’un nouveau prêt mais avec un unique taux d’intérêt et une seule mensualité adaptée à ses capacités financières. C’est-à-dire, la banque revoit à la baisse le montant de sa charge mensuelle. L’allègement peut aller jusqu’à 60 % de la somme qu’il a payé auparavant avec ses anciens prêts. Le crédit racheté bénéficiera aussi d’un allongement de la durée du remboursement afin de permettre au souscripteur de gagner en pouvoir d’achat et d’augmenter son reste à vivre.
Ce montage financier permet également d’intégrer un montant baptisé « trésorerie ». Cette enveloppe supplétive qui ne dépasse pas 15 % du coût global du rachat peut être affectée ou non affectée à un projet. Soulignons cependant que les banques accordent plus volontairement ce montant s’il sert au financement des travaux de sa maison ou l’achat d’une voiture dans le cadre d’un prêt affecté. Cela signifie qu’il faut apporter un justificatif. Par exemple, le propriétaire accédant souhaite effectuer la réparation de sa toiture ou sa façade. Ou il souhaite réaliser le goudronnage de ses allées, installer une véranda, aménager les combles… Ces travaux de rénovation et d’embellissement nécessitent des fonds. Or, l’avantage de demander cette trésorerie, c’est qu’elle ne requiert pas de paiement de frais de dossier ni d’assurance-emprunteur. Elle bénéficie aussi du même taux d’intérêt renégocié du rachat et de la mensualité réduite. Ce qui permet à l’emprunteur de conserver toujours sa qualité de vie au quotidien car elle ne pèse pas lourd sur son budget.
Par ailleurs, si le souscripteur souhaite obtenir une somme d’argent plus conséquente que le 15 % du rachat, il doit fournir une garantie hypothécaire. S’il souhaite regrouper un montant plus important que les 200 000 euros dans le cadre d’un rachat de prêt immobilier ou 100 000 euros dans le cadre d’un rachat de créance à la consommation, il doit envisager la mise en avant d’une sûreté réelle.

Notons d’abord que le recours à un courtier en rachat n’est pas une obligation lors de la demande de cette restructuration de prêt. Toutefois, si l’on souhaite minimiser le coût de cette opération, on a intérêt à faire appel à ce professionnel en intermédiation des opérations bancaires.
En effet, un mandataire non-exclusif des banques, comme nous, dispose d’un réseau de banques partenaires qui nous proposent des offres de rachat avec des conditions de remboursement privilégiées. C’est dû au fait que nous leur apportons des affaires et que nous les aidons à diversifier leur portefeuille clients. Ainsi, les particuliers qui effectuent seul cette opération ne peuvent pas bénéficier des mêmes taux d’intérêt qu’un courtier spécialisé à ce montage. Le taux d’intérêt n’est pas le seul élément permettant d’évaluer l’intérêt économique du rachat. Il faut aussi tenir compte des différents paramètres comme les frais de dossier, l’assurance-emprunteur, les pénalités de remboursement anticipé. Un courtier en rachat de crédit trésorerie Le Blanc-Mesnil comme nous négocie tous ces éléments afin de réduire au maximum le montant de l’opération. En bénéficiant d’un écart de taux de plus d’1 point entre le taux initial et le nouveau taux de rachat, l’emprunteur peut déjà bénéficier d’un certain gain financier.
Outre l’intérêt financier du recours à un courtier, il y a également l’optimisation des chances d’accéder à cette opération et le gain de temps. En effet, avec notre intervention, même les personnes fichées FICP, FCC ou surendettées à plus de 50 % peuvent prétendre à ce montage. Et ce sous réserve de répondre à certains critères bancaires.
De plus, au lieu de perdre un temps fou avec le déplacement pour demander si telle ou telle banque peut racheter ses crédits, il suffit de nous contacter rapidement pour accéder en un temps-record à cette solution financière au bout d’1 à 2 mois.
Enfin, soulignons que selon la loi Murcef, les courtiers ne sont payés que lorsque l’emprunteur accepte d’une façon définitive l’offre de rachat proposée par le courtier.

Le moyen le plus simple d’obtenir une offre de rachat de crédit est de recourir à l’outil de simulation en haut de ce site. Cet outil gratuit et libre d’engagement est accessible à tous les emprunteurs résidant au Blanc-Mesnil et à tous ceux qui résident en Hexagone, quel que soit leur profil. Pour cela, il leur suffit de remplir convenablement cette formulaire. Notre analyste étudiera ensuite ces données financières et enverra la meilleure offre de rachat sélectionnée parmi les propositions de nos banques partenaires si la demande de l’emprunteur est réalisable. La proposition de rachat est valide pour une durée d’1 à 2 mois. Le souscripteur peut renvoyer cette offre en la signant à la banque qui l’a émise pendant cette durée. Il dispose encore de 10 ou de 14 jours pour renoncer à cette offre avant la mise en place effective de l’opération. La trésorerie demandée sera ensuite débloquée quelque temps après cette signature effective de l’opération.
Enfin, concernant nos émoluments, ils seront intégrés dans le coût total de rachat. Ils environnent 1 % à 7 % du coût de l’opération en fonction du temps que nous avons passé à travailler dessus, du montant à regrouper et de la complexité de l’opération. Les emprunteurs peuvent aussi négocier ces frais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *