Courtier en rachat de crédit trésorerie Saint-Nazaire

septembre 23, 2019 2:21 Publié par Laissez vos commentaires
Beaucoup d’emprunteurs de St-Nazaire cherchent à racheter leurs crédits afin de retrouver leur pouvoir d’achat ou de financer des nouveaux travaux permettant de valoriser leur maison. La trésorerie octroyée dans le cadre de ce refinancement peut également servir à concrétiser ses besoins personnels comme l’achat d’une voiture, la constitution d’un fonds pour combler ses découverts bancaires… Afin de bénéficier d’une opération de restructuration de prêt au meilleur taux et le plus rapidement possible, il est conseillé de recourir à un courtier en rachat de crédit trésorerie Saint-Nazaire.

Ce produit financier séduit un nombre croissant d’emprunteurs à cause de la conjoncture économique actuelle et l’effet de l’inflation. Ce sont surtout ceux ayant accumulé plusieurs crédits et qui cherchent à réduire leur endettement qui recourent à ce montage. Son principe est simple : un établissement tiers rachète les prêts en cours du souscripteur en soldant l’ensemble de ces emprunts auprès de ses anciens créanciers. La plupart des crédits peuvent être regroupés (prêts conso, immobilier, LOA, crédit revolving…). La banque permet également au souscripteur d’ajouter dans le montant ses dettes fiscales et sociales non honorées -comme la taxe foncière non payée, la facture de gaz ou d’électricité non acquittée- etc.
Ces crédits de différentes natures sont remplacés par un nouveau prêt avec un taux généralement plus bas que les taux des anciens crédits et bénéficient d’une durée de remboursement allongée de l’opération. Et si l’emprunteur souhaite obtenir un taux d’intérêt attractif, il a intérêt à recourir à un courtier en rachat de crédit trésorerie Saint-Nazaire. En consolidant les dettes du souscripteur, l’établissement bancaire lui permet d’obtenir une baisse significative du montant de sa mensualité par rapport au montant total du rachat. Cet allègement de la charge mensuelle peut atteindre 60 %. La banque offre en sus la possibilité de profiter d’un prêt supplémentaire baptisé « trésorerie ». Il s’agit d’un montant ne dépassant pas 15 % de l’opération. Cette enveloppe supplétive et optionnelle peut être affectée à un projet ou libre d’utilisation. Si elle est sollicitée pour concrétiser un projet spécifique, des justificatifs de son utilisation seront requis (facture, devis acquitté…). Par ailleurs, pour obtenir ce montant, le souscripteur n’a pas à fournir une garantie, ni à payer des frais de dossier ni d’assurance-emprunteur. Cette liquidité sera à intégrer dans le coût total de l’opération et elle bénéficiera du même taux négocié que la restructuration de prêt et des mêmes modalités de remboursement. A noter que si le candidat au rachat souhaite un montant plus conséquent que le montant plafonné de 15 %, il lui est possible d’opter pour un rachat de crédit hypothécaire à condition d’être propriétaire de son bien.
Bon à savoir : cette solution est accessible aux propriétaires, aux locataires et aux personnes hébergées gratuitement. Pour les propriétaires, ils peuvent racheter des prêts d’un montant de 200 000 euros sans garantie ou au-delà avec une sûreté réelle ou une caution hypothécaire. Pour les locataires, le montant empruntable est limité à 100 000 euros.

Notons d’abord que bien que cette technique bancaire ait fait son entrée dans les années 2 000 en France, il y a encore très peu de banques qui proposent cette sortie d’endettement. La plupart de ces établissements travaillent avec les courtiers. Le recours à un courtier n’est pas obligatoire lors du montage de cette opération, mais l’aide de cet intermédiaire en opérations bancaires s’avère efficace pour maximiser le profit tiré de l’opération tout en facilitant l’obtention de ce refinancement en un temps record.
En effet, le courtier bénéficie d’un taux d’intérêt plus intéressant que le particulier qui effectue seul cette opération grâce à la relation privilégiée qu’il entretient avec ses banques partenaires. Il effectue aussi la mise en concurrence des différents taux afin de sélectionner le taux optimal. Ce dernier avantage est possible s’il est mandataire non-exclusif des banques comme nous. Ce statut nous permet, en effet, d’entrer en contact avec des banques concurrentes. Notre intervention en tant que courtier en rachat de crédit trésorerie Saint-Nazaire permet également à l’emprunteur de bénéficier d’une renégociation des différents éléments de ce rachat (frais de dossier, assurance-emprunteur, indemnités de remboursement anticipé…). Cette démarche vise à réduire le coût final de l’opération. Outre le taux d’intérêt compétitif et les conditions de remboursement avantageuses, le souscripteur à cette opération peut accéder à cette restructuration au bout d’1 à 3 mois avec notre intercession. Or, s’il fait le tour des banques, il peut prendre 6 mois environ en risquant d’exploser ses pénalités financières s’il fait déjà état de défaillance de remboursement. Dès 2 mensualités successives non payées, la banque peut également l’inscrire dans le fichier FICP.
Par ailleurs, il ne faut pas occulter que les banques étudient le scoring bancaire d’un souscripteur avant d’octroyer ce refinancement. A titre d’exemple, s’il a quelques incidents bancaires, ou s’il a un taux d’endettement supérieur à 33 % ou un reste à vivre peu confortable, elles peuvent rejeter la demande de rachat. Notre intervention est judicieuse pour ces cas, car nous défendons dans la mesure du possible le cas de chaque dossier en mettant en avant les points positifs. Le fichage FICP ou le taux d’endettement élevé ne constituent pas des motifs de rejet de nos banques partenaires. Ces dernières acceptent en effet de risquer l’octroi de ce refinancement à ces profils nazairiens considérés comme non solvables sous réserve de répondre à certaines conditions.

Cette opération financière permet d’éviter le fichage à la banque de France ou le recours à la commission de surendettement. Cette deuxième solution pourrait éventuellement mener à une liquidation judiciaire du bien du débiteur s’il n’y a pas d’entente entre lui et ses créanciers ou s’il n’arrive pas à respecter le plan de redressement proposé par la commission. D’où l’intérêt de mettre en place cette restructuration de prêt avant que sa situation financière ne se dégrade.
Ce montage permet également de réduire d’une façon significative son taux d’endettement tout en libérant chaque mois une certaine épargne avec la baisse de mensualité. Comme on l’a déjà dit, il offre aux emprunteurs qui en sont éligibles un montant supplétif qui peut servir pour le financement de divers projets.
Afin d’accéder rapidement à cette solution avec l’aide d’un courtier en rachat de crédit trésorerie Saint-Nazaire, il suffit de réaliser une simulation de rachat sur notre site. Cette démarche gratuite et sans engagement nous permet d’avoir une idée de l’endettement de l’emprunteur et de vérifier si sa demande est recevable ou non. En cas de recevabilité, il peut obtenir une proposition de refinancement d’une validité d’1 à 2 mois. Pendant cette durée, il peut retourner « signée pour accord » cette offre à la banque qui l’a proposée et ses dettes seront remboursées après la fin du délai de rétractation imposé par la loi de 10 ou de 14 jours.
Enfin, concernant nos rémunérations, elles ne seront dues que lors de l’acceptation définitive du contrat. Ce montant qui est finalement inclus dans l’opération est compris entre 1 % à 7 % du coût total du montage en fonction de la complexité du dossier de l’emprunteur et du temps passé dans la recherche de la restructuration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *