Faire une demande de trésorerie rachat de crédit

février 21, 2019 12:54 Publié par Laissez vos commentaires




Il n’est pas toujours évident d’avoir des liquidités lorsqu’on a contracté différents crédits même quand on a une bonne situation professionnelle. C’est la raison pour laquelle des nombreux « bons profils » souhaitent regrouper leurs crédits et dettes. Il y a également le cas des emprunteurs qui ont d’autres projets qu’ils souhaitent réaliser sans alourdir leur charge et les autres qui sont en face des difficultés financières dues à un accident de vie. Ces personnes sont toutes concernées par la demande de trésorerie rachat de crédit. Le point sur le fonctionnement de cette solution financière.

Tout d’abord, ce montage financier qu’on appelle également restructuration de prêt ou refinancement n’est pas uniquement limité aux emprunteurs en situation de difficulté de remboursement d’emprunts. Certes, la majorité des candidats au rachat font partie de ce profil mais cette technique bancaire s’adresse aussi aux personnes qui souhaitent dégager de trésorerie sans réduire leur qualité de vie.
Le regroupement de dettes ou rachat de crédit est en fait une solution permettant de rassembler les prêts de différentes natures d’un emprunteur en un seul et unique emprunt. Tous types de crédits peuvent être rachetés, ainsi que les dettes sociales comme les découverts bancaires, ou les dettes fiscales comme les arriérés des impôts. Ce regroupement vise à définir un seul contrat avec un seul taux revu à la baisse et une unique mensualité en adéquation avec la possibilité du remboursement du demandeur de rachat. Avec notre intervention, il peut bénéficier jusqu’à 60 % de réduction de mensualité. Pour permettre l’allègement de la mensualité tout en aidant l’emprunteur à rééquilibrer son budget sur la durée, le contrat aura aussi une durée de remboursement plus longue. A titre d’exemple, s’il a deux prêts à la consommation à rembourser pendant 7 ans et un crédit immobilier à s’acquitter pendant 12 ans, la banque pourrait lui proposer un contrat de rachat de prêt d’une durée de 15 ans. Grâce à cet allongement de la durée, le souscripteur à cette sortie d’endettement peut réaménager son budget et retrouver sa capacité d’épargne. Ce montage lui permet également d’améliorer son reste à vivre.
En dehors de ces deux avantages, cette technique de restructuration de prêt propose également la possibilité de bénéficier d’une enveloppe supplémentaire. Le montant de cette somme dépend de la capacité de remboursement de l’emprunteur mais en principe, il ne devra pas dépasser 15 % du montant total du rachat.
La trésorerie peut être affectée ou non à un projet. Dans le premier cas, si elle est dédiée à la réalisation d’un projet comme les travaux d’embellissement de son habitat, ou l’acquisition d’une deuxième voiture, le souscripteur aurait à présenter un justificatif comme le devis, la facture pro forma etc. Cette enveloppe additionnelle peut aussi servir à renflouer un compte bancaire, à servir de filet de sécurité pour se prémunir contre les accidents de la vie, à faire un voyage etc. A noter que cet apport additionnel aura le même taux et durée de remboursement que le contrat du rachat. S’il est assez conséquent, il pourra ainsi majorer la totalité du montant et impacter aussi sur le taux d’intérêt et les mensualités. Nous conseillons alors de bien calculer que la somme correspondant à ses besoins pour éviter la propension à la dépense qui pourrait concerner certains foyers.
Pour obtenir cette trésorerie, il suffit de passer par l’outil de simulation. Cet outil présent sur notre site aide l’emprunteur à avoir une première idée du coût de son rachat. Il nous permet aussi de décrocher le meilleur contrat en fonction de son profil. La simulation qui se fait en quelques minutes est complètement gratuite. Grâce aux données exactes que l’emprunteur nous fournit, il nous est possible de savoir s’il peut prétendre ou non au regroupement de dettes et à l’enveloppe supplémentaire.
Remarque : même les personnes propriétaires considérées comme « mauvais profils », c’est-à-dire, celles ayant un taux d’endettement dépassant 45 %, et les fichées bancaires peuvent toujours effectuer la simulation sur notre site. Nous sommes en partenariat avec des banques qui acceptent d’octroyer cette solution financière sous réserve de répondre à certaines conditions. N’hésitez plus à regrouper vos dettes grâce à notre intercession auprès de nos contacts financiers.

Tous profils qui souhaitent effectuer un rachat de crédit peuvent solliciter cette somme supplétive. Qu’il soit locataire, propriétaire, salarié, profession libérale, en passage à la retraite, étudiant etc. Mais les conditions d’octroi et le montant de cette trésorerie sont spécifiques au profil de l’emprunteur. Les banques peuvent accorder cette demande du moment où elle n’impacte pas la capacité de remboursement de l’emprunteur. Mais si ce dernier souhaite une somme plus importante, il pourrait procéder à un rachat de crédit hypothécaire. La mise en place de cette technique bancaire lui permet également de fusionner des dettes allant jusqu’à 400 000 euros grâce à notre intercession.
Dans tous les cas, nous étudions à la loupe et analysons les dossiers qui nous sont parvenus et ce dans le respect de la confidentialité totale sur la situation financière du demandeur de rachat. La proposition bancaire dont nous proposons, si la demande du candidat est recevable, est totalement sans engagement. Elle bénéficie des meilleures conditions de remboursement en conformité avec son taux d’endettement et sa capacité de remboursement. Aucun paiement n’est exigé à un candidat au rachat tant qu’il n’a pas signé la proposition dont nous lui avons présenté comme la meilleure parmi nos partenaires bancaires.
Remarque : les personnes qui souhaitent rassembler leurs prêts afin d’avoir une mensualité adaptée à leur capacité de remboursement peuvent soit faire la simulation soit nous transmettre directement leur dossier par mail. Le contact direct est également possible. Le recours à un courtier est incontournable pour les dossiers « difficiles » mais aussi pour tous ceux qui souhaitent profiter d’une belle économie grâce à l’écart entre le taux de prêt immobilier initial et le nouveau taux. Les bons profils qui souhaitent également dégager une trésorerie conséquente et effectuer un rachat en un temps record peuvent également nous contacter. A noter que notre commission varie en fonction de la complexité du dossier et du montant à regrouper. Ces émoluments seront d’ailleurs écrits dans le mandat de recherche du financement.

Les intermédiaires bancaires qui exercent ce métier sont nombreux. Il y en a des indépendants et ceux appartenant à un réseau de courtiers présent à l’échelle nationale. La plupart ont un site. Pour trouver la banque qui propose les conditions les plus intéressantes, il convient de choisir un courtier en partenariat avec la plupart des banques de rachat. Cela permet d’avoir un large choix de propositions. En faisant appel à notre compétence d’une trentaine d’années dans ce métier et nos nombreux partenaires bancaires, le candidat au rachat peut avoir la certitude que nous lui proposons la meilleure offre de prêt. Par ailleurs, il faut noter que si un dossier a essuyé un refus chez une banque, il est peu probable qu’un autre courtier puisse parvenir à forcer la main de la banque avec le même dossier, sauf s’il a cherché des moyens pour l’optimiser. Rappelons enfin que le courtier ne reçoit sa commission qu’après la signature effective du client du contrat de prêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *