Quels sont les frais pour un dossier de rachat de crédits à la consommation ?


Le principe du rachat de prêts ou du regroupement de prêts consiste à refinancer un ou plusieurs prêts en cours, lesquels sont généralement contractés auprès de plusieurs organismes financiers, par un seul nouveau prêt auprès d’un seul établissement bancaire ou financier. Dans ce cas, vous ne payez qu’un seul versement mensuel. Les rachats de crédits ou regroupements d’emprunts impliquent généralement un changement de banque afin de bénéficier de meilleures conditions de crédit. Votre nouvelle banque rachètera ensuite le(s) prêt(s) à regrouper et à refinancer, les remboursera en votre nom et vous accordera un nouveau prêt unique.

Toutefois, la renégociation de crédit a lieu au sein de la même banque. Vous demandez à votre banque de consulter votre dossier pour connaître la durée et le montant de vos paiements mensuels sur un crédit déjà fermé. Pour vous aider dans cette démarche, il est recommandé de faire appel à un courtier en crédit spécialisé dans la consolidation de crédit ou la restructuration de dette. Il pourra établir un tableau d’amortissement vous permettant de décider si vous devez changer de banque ou non pour bénéficier de conditions plus favorables.
En rachetant (ou en regroupant) des crédits, vous pouvez améliorer votre situation financière et la rééquilibrer lorsque la dette devient trop élevée. En effet, vous dégagez une trésorerie pour rembourser un découvert bancaire, pour effacer un interdit bancaire ou pour entamer un nouveau projet. Vous pouvez également adapter vos remboursements aux événements de la vie : achat d’une maison ou d’une voiture, l’arrivée d’un enfant, des changements majeurs dans vos revenus… Avec cette solution, vous bénéficiez également de meilleures conditions qu’au moment de votre crédit.
Enfin, la restructuration de crédits (ou regroupement de crédits) simplifie la gestion de votre budget par l’organisme de crédit. Cela signifie que vous ne devez rembourser qu’un seul versement mensuel et une seule personne de contact. Cela facilitera, bien sûr, le suivi de vos comptes.
La renégociation de prêt couvre à la fois les prêts à la consommation ou prêt revolving (prêt travaux, prêt auto prêt hypothécaire…) et les prêts immobiliers. Vous pouvez également combiner les crédits à la consommation et les prêts au logement en un seul prêt. Passez par une simulation rachat de crédit en ligne pour découvrir rapidement la meilleure offre de prêt qui vous conviendrait.

Le rachat de crédit conso est un crédit amortissable. Il s’agit d’un crédit pour lequel vous connaissez le taux effectif global, le coût total du crédit, la durée et le paiement mensuel avant de l’engager. Le TAEG est fixe. Le montant de votre paiement mensuel ne changera donc pas pendant le remboursement. Utilisez un simulateur de prêt pour une demande en ligne permet de déterminer la durée restante, le coût total du refinancement, le meilleur taux de crédit, etc…

Le regroupement de crédit conso permet de répartir le remboursement des différents prêts (crédit à la consommation, crédit immobilier, etc.) en les convertissant en un prêt personnel à taux d’intérêt unique. En règle générale, la mesure réduit le montant des paiements mensuels, mais prolonge la période de remboursement. Vous bénéficierez ainsi d’une gestion plus calme. Il permet aussi de combler votre besoin de trésorerie, d’améliorer votre pouvoir d’achat en disposant de liquidité, de changer d’assurance emprunteur et d’alléger votre taux d’endettement.
Avec ce nouveau prêt, vous avez un taux d’intérêt fixe et des paiements mensuels fixes. Tout au long du prêt, vous connaissez exactement la date et le montant de chaque échéance indiquée dans votre dossier de rachat de crédit. Avec cette opération bancaire, il est possible de sortir progressivement d’une situation financière instable notamment d’un surendettement pour cause d’accidents de la vie par exemple (maladie, décès, divorce, etc…).

Pour un prêt personnel, les premiers versements mensuels servent principalement à rembourser les intérêts sur le prêt et non le capital emprunté pour couvrir le prix de votre achat. En rachetant vos prêts au début du remboursement, vous payez moins d’intérêts totaux que lorsque le rachat a lieu sur un crédit largement remboursé. Il est donc préférable de ne pas inclure les prêts presque remboursés dans l’opération de regroupement de vos crédits. Là, vous disposerez de coût totalement maîtrisé.
Toutefois, il ne faut pas oublier que le rachat de crédit à la consommation peut, certaines fois, présenter quelques inconvénients. En effet, l’allongement de la durée du prêt est un moyen de réduire le montant des mensualités. Toutefois, cela n’est pas sans conséquences :

  • Plus vous empruntez longtemps, plus le taux d’intérêt sera élevé.
  • Le coût total du crédit augmente.

Pour déterminer le montant de votre nouveau prêt, l’établissement de crédit ajoute :

  • Le montant du capital encore dû au titre des anciens emprunts,
  • Le montant des pénalités de remboursement anticipé prévues dans vos contrats de crédit antérieurs
  • Les coûts liés à votre nouveau contrat (assurances, garanties, etc.)

Les frais requis pour un rachat de crédits à la consommation
Une fois l’accord obtenu et l’offre publiée, un ensemble de frais relatifs à l’opération de rachat de crédit sera détaillé sur ladite offre de consolidation de prêt.
Ci-après la liste des coûts pour un rachat de crédit à la consommation :

  • Les frais bancaires pour le rachat de crédit à la consommation sans hypothèque (tarifs bancaires de 1 à 1,5% du montant emprunté, lequel peut être plafonné)
  • Les frais de cautionnement en cas de garantie hypothécaire (enregistrement, garantie, frais de notaire)
  • Les commissions des intermédiaires ou frais de courtage (mandat du courtier de lever des capitaux)
  • Les primes d’assurance

Souvenez-vous, vous n’avez à payer aucun centime d’euros pour votre rachat de crédit. Tout est inclus dans votre demande. En effet, toute opération de regroupement et de rachat de crédit doit obligatoirement intégrer l’ensemble des frais inhérents.

Avec l’avènement de l’ère Internet, le rachat de crédit s’est fortement développé sur le web. Comme dans le cas de nombreuses transactions financières ordinaires, il n’est plus nécessaire de se déplacer pour faire traiter un rachat de crédit. Il est possible de faire une demande en ligne pour votre rachat de crédit immobilier ou de crédit personnel.
Pour vous accompagner, il existe de nombreux courtiers en ligne qui proposent des solutions à multicanaux de rachat de crédit, à distance ou directement dans un bureau. Ils sont généralement à l’écoute de vos besoins, proches de vous en toutes circonstances et à vous offre des solutions de consolidation de prêts qui servent vos intérêts à long terme. Ils garantissent un engagement réel, directement au bureau, au téléphone et sur Internet pour votre projet de rachat de crédit.
Quel que soit votre interlocuteur, votre satisfaction est au cœur de leurs préoccupations quotidiennes. La simulation de crédit est un outil très utilisé pour renégocier un crédit renouvelable. Le comparateur de crédit permet de comparer les différentes offres d’un prêteur ou de plusieurs établissements financiers.

Après réception de votre dossier, il sera envoyé dans son intégralité à la banque afin d’éviter des retours fastidieux. Plus un fichier est complet, plus la réponse sera rapide. Il n’est pas possible d’insister sur l’exhaustivité d’un dossier de rachat de crédit.
La réponse de la banque peut en principe prendre de 3 à 5 jours, selon la nature de l’achat de crédit (rachat de crédit locatif ou de crédit propriétaire, avec ou sans crédit immobilier, avec ou sans garantie). La réponse de la banque au rachat peut être émise sous réserve de la fourniture de certains éléments supplémentaires.
Ensuite, compte tenu du temps nécessaire à la libération des fonds (10 jours ou 14 jours selon la nature de l’offre), un dossier est réglé dans un délai maximum de 3 à 7 semaines.

Le regroupement de dettes est considéré comme la solution idéale pour se prémunir contre l’endettement excessif. Toutefois, elle pourrait ne pas produire l’effet escompté si l’emprunteur se laisse séduire par un taux d’intérêt cachant des pièges ou une proposition de rachat coûteuse. Il ne faut pas aussi oublier que la signature d’un contrat de consolidation de dettes est un acte important qui engage le souscripteur sur une durée allant jusqu’à 12 ans dans le cadre d’une offre de refinancement des prêts à la consommation. Il est vivement recommandé alors de ne pas se lancer tête baissée dans cette opération mais de bien évaluer les tenants et les aboutissants d’une offre avant la signature. Dans l’idéale, il est même plus pertinent de mettre côte à côte au moins trois propositions de rachat afin de sélectionner celle qui est la plus attractive en termes du coût final.
C’est d’ailleurs pour cette raison que nous proposons souvent aux emprunteurs de passer par l’outil de simulation en haut de ce site. Le recours à cet outil libre de tout engagement ressemble à la demande de devis lorsqu’on souhaite savoir le coût d’un bien. Il est donc gratuit. Ce service aide l’emprunteur à obtenir un aperçu des conditions d’octroi des banques (taux d’intérêt proposé, montant de la mensualité diminuée, durée et montant total du capital et intérêts à rembourser…). Cette prévisualisation lui permet d’avoir une idée concrète du budget à préparer pour ce projet si sa demande est acceptée. Et dans un second temps, elle lui permet aussi d’accéder à une ou plusieurs offres de regroupement de dettes en fonction de son dossier. Notons que Credimed est un courtier spécialisé en rachat et mandataire non exclusif des banques. Ce statut nous permet d’obtenir des propositions des organismes bancaires concurrents et donc d’accéder aux meilleurs taux sur le marché. La proposition de rachat que l’emprunteur pourrait décrocher est toujours libre d’engagement. Elle intègre tous les frais de ce montage, y compris nos frais de courtage. Il peut donc accepter ou décliner cette offre pendant sa durée de validité de 1 à 2 mois environ. Dans tous les cas, après l’acceptation de l’offre, il dispose encore d’un délai de renonciation de 14 jours dans le cadre de ce rachat de crédit à la consommation. Ce délai commence après la date de la signature de l’offre.

C’est un point qui rebute souvent les emprunteurs qui sollicitent un placier dans la mise en place de leur rachat. Pourtant, il faut souligner que les frais que prélèvent les courtiers pour l’étude, le montage, la recherche d’un rachat au meilleur coût ne sont pas comparables au gain financier que l’emprunteur pourrait empocher grâce à son intervention. En effet, les meilleurs taux sur le marché sont souvent décrochés par les intermédiaires en opérations bancaires. C’est dû au fait qu’ils ont acquis de l’expertise dans la négociation et la recherche des meilleures conditions de prêt. De plus, ils effectuent aussi obligatoirement la négociation des frais annexes afin de réduire au maximum le coût de ce refinancement. Il leur appartient également de défendre le dossier afin que l’établissement financier ne propose pas un rééchelonnement de la dette trop longue qui fera exploser le montant du rachat de l’emprunteur.
Les émoluments d’un courtier sont compris entre 1 % à 5 % au maximum du rachat. Ce montant est évidemment aussi négociable. Il dépend de la difficulté de la recherche de cette solution financière et du temps passé dans ce montage et de la nature du rachat (rachat de prêt classique ou regroupement de dettes hypothécaires). Cette rémunération sera indiquée dans le mandat de recherche de capitaux et dans la proposition de rachat.