Prêt immobilier rachat de crédit

mai 3, 2019 2:42 Publié par Laissez vos commentaires

 

Le financement de l’achat d’une maison ou d’un appartement a de côte auprès des foyers Français grâce aux taux d’intérêt faibles proposés par les banques. Mais il y a également le cas des emprunteurs ayant souscrit un crédit immobilier à un taux élevé il y a quelques années et qui souhaitent faire un prêt immobilier rachat de crédit. Ce dispositif financier leur permet de revoir à la baisse le taux d’intérêt tout en bénéficiant d’un allègement de mensualités et d’une durée de remboursement sur 15 ans sans hypothèque ou beaucoup plus longue avec garantie. Explications.

Un couple qui disposent tous les deux d’un emploi stable et sans incident bancaire peut facilement accéder à un financement immobilier de nos jours. Les établissements financiers vérifient seulement si leur taux d’endettement ne va pas au-delà du seuil de 33 %. Le système des organismes prêteurs favorise aussi la souscription à des financements de biens à la consommation. Or, le fait d’empiler un nombre assez conséquent de prêts pourrait précipiter l’emprunteur dans l’abîme du surendettement dès l’apparition d’un aléa de la vie comme la séparation ou l’accident. Il n’est pas rare ainsi qu’un emprunteur recherche une solution de prêt immobilier rachat de crédit au bout de 5 ans de paiement de dettes.
La technique bancaire de regroupement de dettes permet en effet de consolider les différents emprunts immobiliers et emprunts à la consommation d’un débiteur en un seul et unique dossier de prêt. La durée du remboursement, le taux d’intérêt sera uniformisé et renégocié afin de simplifier la gestion du nouveau prêt de l’emprunteur. De plus, il remboursera chaque mois un seul montant moins élevé que le total de ses anciens prélèvements. La réduction du montant de ce prélèvement peut atteindre 60 %.
En réduisant le montant de ses mensualités, l’emprunteur peut aussi envisager le financement d’un nouveau projet, sous réserve d’acceptation de la demande. Cette somme d’argent supplémentaire appelée trésorerie lui permet de concrétiser les besoins comme la construction d’un garage, d’une véranda ou d’une terrasse de sa maison ou d’autres projets.
Bon à savoir : lorsque le coût du crédit immobilier à regrouper dépasse 60 % du montant total à racheter, il s’agit d’un rachat de crédit immobilier. A rappeler que le candidat à cette opération financière peut aussi ajouter d’autres dettes comme les factures edf non payées, les taxes foncières non réglées…

  • Cette technique bancaire a l’avantage de permettre à l’emprunteur de ne gérer qu’un seul crédit au sein d’un seul établissement. Le taux de ce crédit est aussi renégocié afin de lui permettre de dégager une certaine économie en fusionnant ces prêts en cours.
  • L’autre avantage, c’est aussi le fait de pouvoir ajuster le remboursement en fonction de ses revenus. C’est pourquoi, elle est très prisée par les emprunteurs victimes d’un imprévu de la vie comme la perte d’emploi etc.
  • Enfin, la restructuration de prêt est une solution efficace pour réduire le taux d’endettement et pour éviter la poursuite des créanciers et le fichage ficp avec les mensualités non honorées.

Par contre, il ne faut pas cacher que cette opération financière a aussi ses revers. Premièrement, toutes les demandes de candidats au rachat ne sont pas acceptées par les banques. De plus, certaines n’acceptent de regrouper qu’un montant au-dessous de ses besoins pour cause d’insuffisance de garantie.
Quoi qu’il en soit, si vous êtes en quête d’un refinancement pour votre prêt immobilier, sachez que Crédimed étudie tous les dossiers emprunteurs, même ceux fichés ficp. Le taux d’endettement 50 % ou plus n’est pas aussi rédhibitoire avec notre intervention si vous êtes prêt à rassurer les banques avec une garantie solide. Si avant la mise en place du prêt immobilier rachat de crédit, votre taux d’endettement était 55 % avec un montant total de dettes de 1200 euros, grâce à cette solution, il peut descendre à 30 % avec une mensualité unique avoisinant 650 euros.
Notez cependant que ce montage financier peut vous coûter cher si vous ne bénéficiez pas d’un bon taux et des conditions de remboursement avantageux pour votre budget. Vous pourriez également faire un deuxième rachat si les conditions proposées ne correspondent pas à votre capacité réelle de remboursement. D’où l’intérêt de se faire accompagner par un courtier lors de la recherche de ce refinancement.

La notion de taux d’endettement de 33 % à ne pas dépasser est monnaie courante lors d’une demande de rachat de crédit. Mais cette notion n’est pas tout. De plus, comme l’avons dit plus haut, un taux d’endettement dépassant cette norme bancaire peut bel et bien prétendre au regroupement de dettes avec notre intercession.
L’établissement de rachat étudie dans l’ensemble les caractéristiques d’un dossier.
Un emprunteur en CDD n’a aucune chance de regrouper ses dettes immobilières sauf s’il a un co-emprunteur conjointe en CDI et cadre qui peut cautionner son rachat de prêt. Une profession libérale devrait avoir un minimum d’antériorité de 3 ans avec un bilan positif et une garantie de son bien immobilier pour mieux fléchir la réticence des banques à accorder un prêt à un emprunteur n’ayant pas de revenus réguliers.
La capacité d’épargne et le reste à vivre suffisant peuvent aussi optimiser les chances d’octroi de la demande. Les organismes prêteurs étudient également l’historique bancaire et le comportement d’achat de l’emprunteur. Mais les mensualités non honorées dans le temps entraînant les rejets de prélèvement ne constituent pas aussi un critère de refus si l’emprunteur dispose d’une hypothèque. A noter que toutes les banques proposant le rachat de crédit immobilier n’acceptent pas la restructuration de prêt d’une personne ayant des incidents bancaires. Comme nous avons dit plus haut, nous pouvons vous aider à décrocher un rachat de crédit immobilier si vous êtes fiché bancaire, fiché ficp ou ayant quelques rejets de prélèvements dans votre compte bancaire.
Evidemment, s’il y a des dettes de jeux dans les prêts à regrouper, cela ne passera pas. L’étude d’un bon courtier permet aussi de déterminer quels prêts peuvent être regroupés, ou laissés de côté afin de bénéficier d’un taux d’intérêt intéressant.

La solution la plus simple qui vous fait gagner du temps tout en optimisant la recherche consiste à recourir à une simulation de rachat. Nous avons développé cet outil présent en haut de ce site pour permettre aux candidats au regroupement de dettes de simuler leur projet. En remplissant les différents champs dans ce formulaire, vous nous fournissez des renseignements utiles pour évaluer son taux d’endettement. Par la suite, nous pouvons vous indiquer si votre projet est réalisable ou non.
Si votre projet est faisable, vous aurez à nous faire parvenir vos dossiers complets après avoir reçu notre offre de prêt. Rappelons que nous avons trié cette offre parmi les propositions de nos banques partenaires. En tant que courtier IOB et disposant de plus de trente ans d’expérience dans ce secteur, nous avons noué un partenariat avec les 8 banques proposant cette sortie d’endettement.
Il vous appartient par la suite de retourner signée cette offre à l’établissement bancaire qui l’a émise. Après le délai légal de renonciation de 10 jours, votre contrat de prêt sera effectif et votre compte sera crédité du fonds de trésorerie demandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *