Rachat de crédit immobilier sur 30 ans

avril 24, 2019 7:51 Publié par Laissez vos commentaires

 

Le rachat de crédit est une solution qui permet de maîtriser le budget d’un emprunteur ayant des difficultés à rembourser les prêts qu’il a accumulé. L’idée est de trouver une banque qui rachète ses différents emprunts auprès de ses anciens créanciers et qui les fusionne en un unique crédit avec une mensualité réajustée à sa capacité de remboursement. Cette opération permet également d’allonger la durée de vie du nouveau crédit dans le cadre d’un rachat de crédit immobilier sur 30 ans. Explications.

Le regroupement de dettes est une solution financière qui s’adresse aux emprunteurs qui ont contracté plusieurs prêts (à la consommation, perso, immobilier, travaux, revolving…) et qui souhaitent les regrouper afin de bénéficier d’une gestion plus sereine de leur budget. En effet, grâce à cette opération bancaire, leurs prêts revolving et prêts perso souscrits à un taux élevé et réajustable sont transformés en un financement amortissable à taux unique renégocié. Un montage financier qui se traduit également par une baisse du montant de l’unique mensualité et un étalement de la durée du remboursement de la nouvelle dette.
En faisant appel à un courtier expérimenté comme Crédimed, l’emprunteur propriétaire peut bénéficier d’une réduction de la mensualité jusqu’à 60 %. Il peut regrouper aussi ses dettes sur une durée maximale de 15 ans sans garantie et un rachat de crédit immobilier sur 30 ans, voire plus, si c’est assorti d’une sûreté réelle immobilière. Ce financement est octroyé avec un taux fixe et il ne requiert pas de changement de banque ni de modification de domiciliation de salaire. Pour un refinancement sans garantie, le montant empruntable est fixé dans la limite de 200 000 euros contre 400 000 euros pour un regroupement de dettes avec hypothèque, cautionnement bancaire ou PPD.
Il permet aussi d’inclure une somme d’argent supplémentaire appelé « trésorerie ». L’utilisation de cette enveloppe peut être justifiée ou non. C’est-à-dire, il peut l’utiliser pour renflouer son compte, pour acheter un nouveau véhicule, pour faire les travaux de rénovation de la salle de bain de sa maison etc.
Bon à savoir : on parle d’un regroupement de dettes immobilières lorsque le montant du prêt immobilier d’un emprunteur dépasse 60 % du coût total du rachat.

Tout d’abord, pour les propriétaires accédant qui souhaitent effectuer les travaux dans leur maison comme l’entretien de la toiture, le nettoyage des gouttières, la construction d’une terrasse ou d’un garage, le remplacement de chauffage etc, le rachat de crédit est une solution à préconiser. Cette technique bancaire leur permet de dégager la trésorerie requise pour faire ces travaux tout en restant dans leur capacité financière.
Si le candidat au rachat a plusieurs dettes d’un taux différent et d’un montant important avec une demande de trésorerie assez conséquente, l’établissement bancaire peut lui proposer un rachat de crédit immobilier sur 30 ans. Une durée de rééchelonnement aussi longue a ses avantages pour certains profils emprunteur car il leur permet de se constituer une épargne sur une longue durée. Cela leur évite également d’entrer dans la spirale de surendettement car le montant à régler pendant cette période est tout à fait ajusté à leur capacité de remboursement même en cas d’accident de la vie. La souplesse de la gestion de leur budget ainsi que la possibilité de renouer avec la capacité d’épargne sont donc les avantages d’un financement sur une longue durée. Ce sont notamment les propriétaires accédant en situation d’urgence suite à un aléa de vie et qui ont un endettement important qui se voient proposer cette solution. En étalant la durée de leur remboursement, ils peuvent améliorer graduellement leur situation et respirer à long terme pour se refaire une santé budgétaire.
Par contre, les inconvénients pèsent lourd aussi sur la balance. En effet, plus le crédit s’allonge dans une longue durée, plus les intérêts explosent. Dans certains cas, ils peuvent tripler pendant la durée de 30 ans. Car il ne faut pas occulter que la banque propose un taux d’intérêt plus élevé en fonction de la durée de l’amortissement de la dette. Cela afin de couvrir les risques d’insolvabilité de l’emprunteur et la rentabilité du refinancement. Les frais de dossier peuvent être aussi plus chers pour un crédit à rembourser sur 30 ans.
Par ailleurs, il convient de souligner aussi que ceux qui ont besoin d’apporter d’air à leur budget dans l’immédiat peuvent rembourser leur crédit sur une durée plus courte. Cela les évite l’obligation d’hypothéquer leur bien immobilier pour accéder au regroupement de dettes. Idem pour les emprunteurs qui souhaitent restructurer leurs prêts afin d’obtenir une trésorerie supplémentaire. L’emprunt sur une durée de 25 à 30 ans n’est ainsi conseillé que pour des très rares cas de profils emprunteurs car il risque de les conduire à la ruine avec le surcoût des intérêts.
Dans tous les cas, avant un engagement bancaire, si vous êtes en quête d’un refinancement, nous recommandons de passer par l’outil simulation de rachat de crédit sur notre site internet. Cet outil gratuit permet de découvrir la durée du remboursement que nous pouvons proposer pour votre rachat de crédit. Vous pourrez visualiser également le coût de votre projet, la baisse de mensualité, le montant total du rachat etc. Cet outil vous permet ainsi de réaliser rapidement la faisabilité de votre projet et les effets d’une restructuration de prêts sur votre budget. Après la simulation gratuite et sans engagement et une analyse approfondie de votre demande, vous pouvez également recevoir une offre de prêt à coût maitrisé et adaptée à votre situation financière.

Le rachat de crédit est une opération bancaire permettant de proposer un nouveau contrat de refinancement grâce à la fusion des prêts existants en un seul. Le nouveau dossier aura un unique interlocuteur et un seul taux fixe. L’emprunteur n’aurait ainsi à s’acquitter que d’une unique mensualité avec un montant en adéquation avec sa possibilité de remboursement. Cette opération est effectuée par une autre banque. Celle-ci peut proposer aussi l’enveloppe optionnelle baptisée « trésorerie » dont le montant ne dépasse pas 15 % du coût total du rachat. Ce montage financier s’adapte ainsi aux personnes qui ont contracté plusieurs prêts et qui sont confrontés à un problème de remboursement de mensualités. Quelques cas rares des propriétaires accédant ayant souscrit un prêt immobilier à un taux élevé ont également intérêt à recourir à cette technique bancaire.
La renégociation de prêt, quant à elle, est comme son nom l’indique, une solution permettant de renégocier les conditions de son crédit. Elle se fait au sein du même établissement bancaire. Pour ce, l’emprunteur peut demander à la banque de revoir le montant de mensualité ou la durée du remboursement de la dette. L’établissement n’est pas dans l’obligation d’accepter cette demande. Il est généralement conseillé à un emprunteur ayant des fins de mois difficiles de renégocier d’abord sa dette. Si la démarche auprès de son créancier est infructueuse, il pourrait par la suite se tourner vers le rachat de crédit. Et si son dossier est refusé auprès des banques proposant le rachat, il lui reste la saisie de la commission de surendettement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *