Rachat de crédit avec découvert bancaire

décembre 19, 2019 11:02 Publié par Laissez vos commentaires


L’objectif même du rachat de crédit est de vous éviter le surendettement et toutes ses vicissitudes. En réduisant vos mensualités, grâce à un allongement de la durée globale d’amortissement et en vous accordant une réserve de trésorerie pour faire face aux imprévus, le rachat de prêt rassure votre banque, vous donne la possibilité de gérer vos finances sans découvert bancaire.
Quel que soit votre niveau d’endettement de 30 % à 70 %, le rachat de prêt apporte une solution adaptée en analysant votre endettement actuel et en proposant la solution qui corresponde le mieux à vos objectifs et à votre train de vie.
Quelques minutes suffisent pour connaître en temps réel la meilleure solution bancaire parmi toutes les banques spécialisées : votre simulation de rachat prêt est gratuite et vous pouvez être rappelé par téléphone gratuitement si vous ne souhaitez pas passer par le formulaire en ligne .

Le découvert bancaire autorisé entre en jeu lorsqu’un compte client ne dispose pas d’assez d’approvisionnement alors qu’il souhaite effectuer un prélèvement. Le montant de ce découvert est défini lors de l’ouverture du compte. L’autorisation de cette facilité de caisse ne s’applique que pour quelques jours selon la convention. Avant le terme de ce délai, il est obligé de réalimenter son compte s’il ne souhaite pas être à découvert. S’il a oublié de la faire ou s’il n’a pas de ressources suffisantes ou dans le cas d’un dépassement du découvert autorisé, l’établissement bancaire est en mesure de refuser son chèque, ses prélèvements et sa carte bancaire. Il peut même faire l’objet de sanctions plus lourdes comme le fichage FICP, ou FCC suivi de sa suspension de sa carte de crédit. En revanche, s’il a réapprovisionné son compte, il bénéficie toujours du découvert sans frais ni agios.
Notre offre de regroupement de dettes accepte de consolider toutes les dettes bancaires, sociales et fiscales y compris les découverts bancaires. La présence de découvert indique un risque d’insolvabilité ou une mauvaise gestion du compte qui constitue un critère rédhibitoire pour les organismes financiers. Mais avec notre intervention, de tels profils peuvent rééquilibrer leur budget grâce à cette sortie d’endettement. C’est pourquoi nous leur demandons de passer d’abord par la simulation gratuite et sans engagement afin d’évaluer la faisabilité de leur projet.

Les propriétaires tout comme les locataires et les personnes hébergées gratuitement peuvent tous restructurer leurs dettes sous réserve de répondre aux critères bancaires. Les emprunteurs qui n’arrivent plus à joindre les deux bouts avec leurs prêts bancaires (il faut au moins avoir deux crédits), ceux qui souhaitent bénéficier d’un gain financier avec l’écart de taux entre le prêt immobilier et le rachat de crédit et ceux qui souhaitent dégager une trésorerie sont tous ciblés par cette opération financière. Les personnes qui redoutent le passage à la retraite ou qui souhaitent avoir une meilleure gestion de leurs prêts ont aussi intérêt à restructurer leurs prêts. A noter par ailleurs que nos partenaires bancaires acceptent une demande de rachat même si le souscripteur au rachat a des découverts répétitifs.


Le fonctionnement de cette opération est simple. Une banque concurrente rachète les prêts en cours d’un emprunteur auprès de ses anciens créanciers. Il regroupe ces emprunts en un seul prêt avec un taux fixe et une durée plus longue. Au lieu d’avoir plusieurs interlocuteurs, l’emprunteur n’en a donc qu’un seul. A la place des anciennes dettes, l’établissement bancaire ou l’organisme financier effectuant le rachat propose à la place un nouveau prêt avec une seule mensualité. Cette charge mensuelle unique a un montant plus faible comparé à la totalité des mensualités que l’emprunteur a payées auparavant. La baisse de la mensualité peut aller jusqu’à 60 %. Comme on l’a déjà dit, il peut y ajouter aussi ses découverts bancaires, ainsi que ses retards de loyer ou de taxes foncières et autres dettes sociales. Pour un montant de prêts à la consommation incluant les frais de dossier, il peut regrouper jusqu’à 100 000 euros remboursables sur 10 ans contre 200 000 euros à rembourser sur 15 ans dans le cadre d’un rachat de prêt immobilier classique. L’opération est classée comme rachat de crédit immobilier si le montant du crédit immobilier atteint 60 % de la totalité du rachat.
Cette opération qui ne nécessite pas le changement de banque permet à l’emprunteur de bénéficier d’une enveloppe supplémentaire dénommée « trésorerie ». Un courtier est indispensable lors du montage de ce refinancement car il cherchera les meilleurs taux et conditions de prêts grâce à ses partenaires bancaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *