Rachat de crédit ficp locataire fonctionnaire

janvier 29, 2019 9:01 Publié par Laissez vos commentaires




Si un emprunteur n’honore pas deux mensualités successives de crédit, l’établissement bancaire a le droit de l’inscrire au fichier ficp. S’il a fait aussi état d’un retard de paiement de plus de 60 jours ou s’il a dépassé la limite de découvert, le créancier peut l’inscrire dans ce fichier. Tous profils peuvent y figurer, locataire, propriétaire, agent d’une administration publique, salarié, artisan, commerçant, retraité etc. Dans le cas d’un locataire fonctionnaire, comment sortir du fichage ficp ou comment éviter le recours à la commission de surendettement ? Réponses de Crédimedia.

En France, on compte environ 4,5 millions de fonctionnaires, stagiaires, titulaires ou contractuels. Ces agents de l’Etat assurent les missions au sein de 3 entités, la fonction publique d’Etat, les territoriaux et la fonction publique hospitalière. La plupart travaillent dans les ministères. Tout comme les salariés et les autres profils, les fonctionnaires ont accès au financement bancaire, quelle que soit leur branche d’activité. Les démarches et les critères d’octroi sont les mêmes que pour les salariés. On distingue deux types de profils fonctionnaires : ceux qui ont souscrit à des prêts à la consommation et crédit immobilier et ceux qui ont contracté uniquement des prêts perso et crédits à la consommation. Ces derniers peuvent être des locataires ou des profils ayant déjà une résidence principale.
En règle générale, un rachat de crédit locataire fonctionnaire concerne uniquement les prêts à la consommation et les dettes. A la différence d’une opération de refinancement d’un fonctionnaire propriétaire qui permet de reprendre et de réunir divers crédits et dettes avec le prêt immobilier. De plus, l’agent de l’administration publique propriétaire peut prétendre à un regroupement de dettes hypothécaire même s’il a un taux d’endettement élevé ou s’il est fiché ficp.
Les employés des administrations publiques ont un statut rassurant pour les établissements de rachat, car ils ont une situation professionnelle pérenne. Ce qui ne signifie pas que les banques accordent systématiquement toute demande de refinancement d’un fonctionnaire. Elles vont étudier différents critères comme le taux d’endettement, le comportement bancaire, le reste à vivre etc.

D’abord, le fichier ficp contient toutes les personnes ayant eu des incidents de remboursement de crédit non réglés et les emprunteurs ayant déposé un dossier à la commission de surendettement. Cette base de données est gérée par la banque de France. Les emprunteurs inscrits dans ce fichier ne peuvent plus contacter du crédit bancaire, à moins qu’ils puissent effectuer le remboursement total des crédits qui ont provoqué leur inscription dans le fichier ficp.
Toutefois, les organismes de rachat peuvent contourner cette interdiction d’octroi de crédit. En effet, certains peuvent proposer une solution de consolidation de dettes qui permet au débiteur de se libérer de ses contraintes de fichage. La condition requise pour accéder à cette restructuration est la possession d’un bien immobilier. Les fonctionnaires en accession d’un bien immobilier peuvent aussi bénéficier de ce regroupement de dettes immobilières. Pour ce, les établissements prêteurs vont exiger un rachat de crédit hypothécaire dans laquelle le montant emprunté ne peut pas dépasser 75 à 80 % de la valeur estimative du bien.
Pour le cas d’un locataire fonctionnaire fiché ficp, il lui faut donc apporter en garantie une caution hypothécaire. A titre d’exemple, il peut soumettre à l’hypothèque le bien immobilier de ses parents. Il peut regrouper des dettes d’un montant allant jusqu’à 100 000 euros à rembourser sur une durée de 12 ans. Cette technique nécessite l’accord des autres héritiers bien que ces derniers ne soient pas engagés dans le remboursement de la dette.

Un agent de l’administration publique « dans la zone rouge » qui souhaite faire le ménage dans son budget peut recourir à deux solutions : effectuer lui-même la recherche du rachat de créance ou se confier à un courtier.
Dans le premier cas, il devrait prendre du congé pour mettre en place cette solution financière. Premièrement, il lui faut s’informer sur les établissements de rachat qui acceptent de regrouper les crédits d’une personne fichée ficp et sur les conditions d’emprunts. Une connaissance lacunaire sur les modalités de prêts conduit à la souscription d’un contrat peu rentable. Puis, il aurait à constituer un dossier solide et à effectuer toutes les démarches nécessaires à l’obtention du refinancement. Or, le montage de cette restructuration est assez fastidieux et les établissements de rachat n’accordent pas systématiquement la demande de tous les emprunteurs. Le locataire fonctionnaire pourrait ainsi essuyer de refus lors de sa recherche de refinancement. Et même dans le cas où il a pu dénicher une banque racheteuse de ses crédits, l’organisme financier pourrait le considérer comme profil à risque aggravé et lui proposer un taux d’intérêt élevé pour compenser son risque.
Dans le deuxième cas, il peut demander à un courtier spécialisé en rachat d’élaborer un devis gratuit pour ce montage. Les courtiers sont des agents incontournables si on souhaite obtenir un refinancement rapide, facile et à meilleur taux. Il existe de nombreux intermédiaires bancaires sur ce marché. Et si on souhaite mettre toutes les chances de son coté, il est recommandé de faire appel à un agent d’intermédiation bancaire non exclusif comme Crédimedia. Nous sommes en partenariat avec la plupart des banques. Ce qui nous permet de comparer les offres positives dont nous recevons et de proposer à l’emprunteur celle ayant le taux et les conditions de remboursement les plus abordables. Notre activité est aussi soumise au contrôle de l’Autorité de contrôle Prudentiel et de Résolution. Par ailleurs, il faut rappeler que chaque dossier est différent. Et les critères d’octroi du rachat peuvent dépendre de la présentation du dossier sous son meilleur profil, de l’intervention du courtier et de la connaissance des critères bancaires. D’où l’intérêt de recourir à un courtier afin d’optimiser ses chances d’obtention de refinancement.
Remarque : nous analysons gratuitement et sans engagement l’état financier d’un locataire fonctionnaire ficp. Ce faisant, il peut nous contacter directement ou passer par l’outil simulation sur notre site. Le simulateur nous aide à avoir une meilleure visibilité de son état d’endettement. Après avoir récolté ses données financières, nous prenons en main sa demande et l’optimisons avant de l’envoyer auprès de nos partenaires bancaires. Tout au long de ce montage, le souscripteur au rachat peut nous contacter pour avoir plus de renseignements. Après la recevabilité de l’offre bancaire, il dispose de 1 à 2 mois pour signer cette proposition bancaire. Après la signature, le délai de rétraction de 14 jours lui est également offert pour pouvoir renoncer à l’offre au cas où il a changé d’avis. Notre rémunération n’est due que dans le cas où le regroupement de dettes et le déblocage de l’argent a lieu. N’hésitez pas à nous contacter pour mettre en place une sortie d’endettement rapide que vous soyez un locataire fonctionnaire ou propriétaire fonctionnaire fiché ficp.
Enfin, nous sommes aussi spécialistes du refinancement avec trésorerie importante. Cette solution s’adresse aux propriétaires qui souhaitent réaliser des gros travaux de rénovation ou de construction dans leur logement. Avec la consolidation de dettes, il est également possible d’avoir un crédit supplétif d’un montant conséquent. N’hésitez pas à nous contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *