Rachat de crédit locataire et report d’échéance

novembre 28, 2018 12:51 Publié par Laissez vos commentaires





Les locataires et les personnes hébergées sont éligibles à la solution de rachat de crédit. Ce montage financier leur permet de bénéficier des conditions de remboursement de dette plus favorables que ceux des contrats de prêts conclus auparavant car ils n’ont à s’acquitter que d’une unique mensualité réduite. Mais tout au long de la durée de vie de ce refinancement, est-ce qu’il est possible pour un locataire de bénéficier d’un report d’échéance ? Il pourrait avoir besoin de cette suspension du remboursement en cas de difficulté financière passagère. Crédimedia décrypte pour vous le principe de rachat de crédit locataire et la possibilité de suspendre le paiement du crédit en cours.

Le rachat de crédit ou regroupement de dettes est un montage financier qui s’adresse aux emprunteurs ayant une situation d’endettement excessif et qui souhaitent réduire leurs mensualités. Les souscripteurs aux crédits qui ont contracté des prêts à de taux d’intérêts conséquent recourent également à cette solution afin de bénéficier d’un taux fixe plus intéressant et d’une trésorerie pour financer un projet. Le rachat de crédit locataire est réservé aux emprunteurs ayant accumulé des prêts à la consommation et dont le budget commence à être asphyxié par le remboursement des dettes. A ce titre de locataire, ils ne possèdent pas de bien immobilier. Les personnes hébergées par les membres de leurs familles ou par leur employeur dont la majeure partie du salaire s’en va au règlement de différents crédits peuvent également prétendre à cette solution.
Le fonctionnement de ce montage financier est simple. Un établissement de rachat rachète les différents prêts d’un débiteur auprès de ses créanciers. Puis, il les regroupe en un seul et unique prêt avec un taux d’intérêt fixe et une mensualité diminuée en fonction de la capacité du remboursement du candidat au rachat. La baisse de mensualité peut atteindre un taux important jusqu’à 60 %. La banque peut consolider toutes sortes de prêts : crédits renouvelables, amortissables, crédits études, voyage, voiture, découverts bancaires, impayées de loyers….Cette opération permet également un rééchelonnement de dettes et un remboursement à un plus long terme. Ce dispositif permet ainsi au locataire de disposer de plus de latitude et de souplesse dans le remboursement de son refinancement. Il lui permet également d’assainir sa situation financière tout en augmentant son pouvoir d’achat et son épargne. De plus, l’établissement peut lui octroyer une trésorerie supplémentaire qu’il peut utiliser à son gré.
Les salariés en contrat à durée indéterminée, les retraités et les travailleurs indépendants qui ne possèdent pas de bien immobilier peuvent se faire accorder une demande de rachat de crédit locataire. L’âge des candidats à cet emprunt doit se situer entre 18 ans à 85 ans. Pour les professions libérales, ils auront à apporter des justificatifs de leurs revenus depuis les trois dernières années de leur fonction. Les personnes hébergées à titre gratuit y sont également éligibles sous réserve de répondre à certains critères. Seuls les dossiers des emprunteurs fichés FICP seront rejetés systématiquement à moins qu’ils puissent proposer une caution hypothécaire.
La banque peut consolider des dettes d’un regroupement de crédit réservé aux locataires d’un montant s’échelonnant entre 10 000 euros à 100 000 euros, y compris les différents frais. Le souscripteur au rachat aurait à rembourser cette dette dans une durée maximale de 12 ans. S’il peut mettre en avant un bien immobilier en garantie, par exemple, la maison de ses parents, le montant de son regroupement peut excéder 100 000 euros. Le taux d’endettement élevé ne constitue pas un frein à l’octroi de ce refinancement si la personne peut proposer une garantie.
Remarque : la recherche d’une banque qui peut regrouper ses crédits à la consommation n’est pas la plus aisée des démarches. En effet, ces dernières imposent le seuil d’endettement à ne pas dépasser de 33 %. Pour obtenir un regroupement de dettes à la consommation rapidement, il est conseillé de recourir à l’outil de simulation sur notre site ou de nous contacter. En tant que courtier certifié en opérations bancaires, nous procédons à la demande de financement à la place du candidat au rachat et nous chercherons les conditions les plus avantageuses pour sa situation budgétaire.

Lors de la conclusion de ce contrat, chaque établissement propose ses propres options de remboursement. Ces possibilités sont stipulées dans les conditions générales du contrat du rachat. Le locataire qui a réalisé ce regroupement de dettes ou qui souhaite le mettre en place peut se référer au contenu de ce contrat du prêt. Le report d’échéance fait partie des dispositifs permettant à un emprunteur de ne pas s’exposer à des risques d’impayés en cas d’imprévus. Il consiste à arrêter le remboursement des mensualités pendant quelques mois (12 au maximum). Le montant durant cet intervalle de temps sera alors reporté à l’échéance du crédit. Si le contrat ne propose pas cette facilité de report, le contractant peut toujours essayer une négociation auprès de son banquier en cas de difficulté de remboursement du crédit. Lorsque la mensualité pèse lourd à la suite d’un aléa de la vie, le recours à cette manœuvre permet d’éviter un second rachat de crédit.
Avec cette possibilité de report d’échéance, l’établissement bancaire peut proposer une suspension partielle ou totale. La première formule consiste à reporter le remboursement du capital tandis que la deuxième option permet de reporter complètement le capital, les intérêts et l’assurance (si le souscripteur a souscrit une assurance-emprunteur).
Bon à savoir : le report complet peut entraîner un coût conséquent du crédit car la durée de vie du prêt sera allongée. Les intérêts cumulés pendant la durée de suspension du remboursement vont produire à leur tour des intérêts supplémentaires à la fin du crédit. Il mérite beaucoup de réflexion avant sa mise en place dû son coût est relativement élevé. Dans l’idéal, si le locataire devrait prendre de mesures d’urgence pour assainir son budget mensuel, il lui est recommandé de recourir à un report partiel plutôt qu’une suspension complète.

Si cet outil est reconnu comme un moyen permettant de sortir de l’impasse financière tout en optimisant la gestion de ses finances, il nécessite des compétences spécifiques de ce refinancement pour éviter les pièges. En effet, une différence de 1 point de taux d’intérêt peut impacter lourdement sur le montant total du rachat. Voilà pourquoi, il est conseillé de faire la comparaison de taux avant de procéder à cette démarche. Pour maximiser ses chances d’obtention du rachat surtout dans le cas d’un endettement élevé, le recours à notre intervention est aussi à préconiser. Grâce à nos plusieurs années d’expérience dans ce milieu, nous sommes aptes à accompagner le client dans la recherche d’un regroupement de dettes avantageux. Nous lui proposons l’offre la moins coûteuse et la plus adaptée à sa situation budgétaire et à sa possibilité du remboursement. Pour ce, il suffit de passer par le simulateur présent sur notre site. Cet outil gratuit aide à avoir une première idée du montant de ce refinancement. L’utilisateur reçoit ensuite un devis parmi nos partenaires bancaires qui proposent ce rachat. Il est libre d’accepter ou de refuser cette proposition sans débourser un centime. Notre rémunération n’interviendra qu’en cas de signature du contrat de rachat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *