Rachat de crédit locataire, pour qui ?

avril 1, 2019 3:09 Publié par Laissez vos commentaires

 

La restructuration de prêt ou rachat de crédit est une technique bancaire permettant de revoir à la baisse les mensualités des crédits existants d’un emprunteur en les regroupant en un seul et unique dossier. Cette solution de refinancement est accessible à la plupart des profils pour peu qu’ils soient solvables : locataire, propriétaire, retraité, étudiant, fonctionnaire, profession libérale, intérimaire etc. Le rachat de crédit locataire permet de réunir les prêts à la consommation en un seul contrat. Voici un point sur les conditions d’accès des locataires à cette sortie d’endettement.

Les locataires sont les personnes qui ne sont pas propriétaires d’un bien immobilier. A ce titre, les personnes hébergées gratuitement figurent aussi dans cette définition. Elles peuvent appartenir à des catégories professionnelles variées : cadre, salarié, entrepreneur, travailleur non salarié, agriculteur etc. Comme bon nombre d’emprunteurs, les locataires peuvent passer par une situation difficile qui impacte sur le remboursement de leurs prêts à la consommation. Un imprévu de la vie comme le licenciement, le divorce, la naissance d’un bébé, la mort du conjoint etc. entraine un déséquilibre financier qui peut mener jusqu’au fichage ficp.
Pour éviter les éventuels retards de paiement et rejets de prélèvements, il est recommandé de solliciter une opération de rachat de crédit dès que les fins de mois difficiles sont plus fréquentes. Cette solution financière permet de faire face à une baisse de revenus grâce à l’allègement de la mensualité et l’allongement de la durée du remboursement de l’emprunt.
Le principe du rachat de crédit est simple : l’emprunteur recherche un établissement de rachat qui rachète ses crédits en cours auprès de ses anciens créanciers. Pour ce faire, la banque racheteuse solde les prêts en cours du souscripteur au rachat tout en payant les indemnités de remboursement anticipé. Il propose ensuite un nouveau contrat avec les prêts regroupés. Ce contrat bénéficie d’un unique montant de mensualité plus bas et une durée de remboursement plus étendue. De plus, le souscripteur peut solliciter un apport supplémentaire appelé « trésorerie », qui peut être libre d’utilisation ou affecté à un projet. Les propriétaires tout comme les personnes ne possédant pas de bien immobilier peuvent prétendre à ce refinancement.
Bon à savoir : cette opération peut concerner aussi les investissements locatifs ou le financement d’une résidence secondaire.

D’abord, pour les locataires, la banque peut regrouper des dettes jusqu’à 100 000 euros. Ce refinancement sera à rembourser sur une durée de 12 ans. L’emprunteur locataire peut intégrer aussi dans ce montant ses dettes diverses comme le retard d’impôts, les loyers et factures d’électricité impayés, dette familiale etc. Cette solution ne nécessite pas le changement de banque. En revanche, les établissements bancaires font preuve de réticence face à des emprunteurs fichés ficp car pour elles, il s’agit d’un signe de mauvaise gestion et d’insolvabilité.
Cependant, tout n’est pas perdu pour ces locataires car ils peuvent se tourner vers les courtiers en rachat de crédit spécialistes de l’endettement comme Crédimed. Grâce à notre expérience de plus d’une trentaine d’années dans ce domaine, nous avons conclu un partenariat avec les banques qui acceptent de regrouper les dettes d’un emprunteur fiché Ficp. Nous proposons également de réduire le taux d’endettement d’un emprunteur à un niveau raisonnable en réduisant jusqu’à 60 % sa mensualité. A noter au passage que les banques qui se positionnent sur le marché du rachat de crédit ne sont pas nombreuses. La plupart travaillent aussi avec les intermédiaires en regroupement de dettes afin de diversifier leur portefeuille clients.
Pour commencer, nous vous proposons donc d’effectuer gratuitement et sans engagement une simulation de votre projet sur notre site. Cette démarche qui se fait en quelques clics vous aide à connaître les possibilités d’octroi, le taux, le montant de la mensualité réduite et le montant total du regroupement de dettes. Cela vous aide aussi à évaluer l’impact de cette opération sur vos finances.
Chaque dossier est analysé par notre analyste qui gardera la confidentialité de vos données financières et données personnelles. En règle générale, les locataires enregistrés au fichier des incidents de crédit des particuliers peuvent prétendre au rachat s’ils peuvent mettre avant un cautionnement bancaire, un cautionnement d’une personne ou une garantie hypothécaire solide.
Par exemple, leurs parents propriétaires peuvent se porter caution de leur prêt. Le bien hypothéqué appartient à leurs parents et l’emprunteur en est l’héritier. En cas de nombreux héritiers, il aurait à obtenir l’accord de ses cohéritiers. Les banques qui prennent ce risque proposent souvent un taux d’intérêt élevé. C’est pourquoi, il est recommandé de passer par notre simulation de crédit pour estimer notre taux d’intérêt. Nous proposons un taux d’intérêt renégocié et des conditions d’emprunt calculées pour s’adapter parfaitement au besoin et au budget du souscripteur au rachat.

Les banques de rachat imposent généralement un seuil d’endettement à ne pas dépasser de 33 %. Pour évaluer son seuil d’endettement, il faut diviser le montant de ses charges mensuelles de crédit par ses revenus puis multiplier le résultat obtenu par 100. Or, il est courant de trouver des emprunteurs ayant un endettement au-dessus de cette norme bancaire. Les locataires ayant un ratio d’endettement supérieur au seuil préconisé de 33 % peuvent ainsi réaliser une simulation de rachat sur notre site pour vérifier leur éligibilité à cette solution financière. Nous pouvons toujours trouver une solution même en cas d’endettement supérieur à 45 % sous réserve de répondre à certains critères.

Si vous êtes pourchassé par vos créanciers pour rejets de prélèvements ou retards de paiement de mensualités, il vous faut premièrement contacter les organismes auprès desquels vous avez souscrit l’opération. Si les banques ne sont pas prêtes à renégocier les conditions du remboursement des emprunts, il faut se tourner rapidement vers un courtier en rachat de crédit.
Un courtier IOBSP comme Crédimed expert en regroupement de dettes locataires rapide et mandataire non exclusif des banques collabore avec les partenaires bancaires en vue de proposer le contrat de rachat sur-mesure à un emprunteur. C’est pourquoi, nous avons mis à votre disposition l’outil simulateur de rachat en haut sur notre site. En faisant cette simulation, vous nous donnez plus de détails sur l’état de votre finance et votre endettement. Nous pouvons par la suite monter un dossier de rachat solide dans un temps record pour vous aider à sortir de l’impasse financière. Nous vous conseillons tout de même de considérer les critères suivants avant la conclusion de votre crédit : le taux d’emprunt du rachat appliqué, les frais du dossier et les rémunérations du courtier, le coût total du rachat, la garantie demandée, la possibilité de moduler ou de reporter les mensualités, l’âge du fin de prêt et la durée du remboursement du contrat.
Nos frais de courtage sont indiqués en toute transparence dans l’offre de crédit que nous vous proposons. Il vous appartient d’étudier cette proposition et de la retourner signée chez la banque pendant sa durée de validité de 1 à 2 mois maximum. Passé ce délai, vous aurez encore le délai de rétractation de 14 jours pour renoncer à l’offre. Puis, la banque effectuera le rachat de vos crédits et vous pourrez retrouver une gestion saine de votre finance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *