Rachat de crédit pour retrouver l’équilibre financier

avril 11, 2019 6:41 Publié par Laissez vos commentaires

 

Le budget d’un foyer est considéré comme déséquilibré, lorsque les rentrées d’argent excèdent les dépenses. Selon les statistiques, la gent féminine est plus souvent dans le rouge que les hommes. Cette situation peut provenir d’un accident de vie, d’une chute de revenus, d’une hausse de charges financières ou encore d’une mauvaise gestion budgétaire. Dans la plupart de ces cas, il est important de trouver des solutions pour rétablir l’équilibre. Explications.

Les ménages s’endettent suite à la souscription de prêts bancaires, pour financer l’acquisition de leur voiture, leur résidence principale ou secondaire, de crédits renouvelables et autres prêts à la consommation non affectés ainsi que les découverts bancaires. Les dettes regroupent aussi les impôts fonciers, la taxe d’habitation ou les revenus fonciers ainsi que les loyers et factures d’électricité, de gaz etc. non réglées. On parle de déséquilibre budgétaire lorsque le ménage n’arrive plus à honorer ses échéances mensuelles de crédit, ses dettes administratives et ses autres dettes sociales. Cette mauvaise passe peut survenir à la suite des événements suivants :

  • abus de crédits : certaines banques font trop confiance aux emprunteurs ayant une situation pérenne (fonctionnaires, CDI, cadres) et elles acceptent leurs demandes de financement sans vérifier s’ils n’ont pas déjà souscrit à un certain nombre de prêts. Or, une accumulation de crédits, surtout des prêts revolving et des prêts affectés présente un risque élevé de surendettement, en cas d’une mauvaise gestion de ses ressources ou d’un accident de vie.
  • l’aléa de la vie : les personnes qui perdent le contrôle de leurs dettes sont souvent celles qui sont victimes d’un imprévu de la vie. On peut citer des circonstances comme la séparation avec son conjoint, la naissance d’un bébé, le licenciement, le passage à la retraite, la baisse de rendement de ses activités, l’hospitalisation sur une longue duré, l’invalidité suite à un accident. Ces aléas peuvent impacter lourdement sur la capacité de remboursement des emprunteurs.
  • la fièvre acheteuse : les personnes à l’affût des bonnes affaires et des soldes perdent souvent l’équilibre de leur budget. Un achat de sac coûteux, payé à la carte bleue, une paire de chaussures achetée dans un magasin de luxe…, ces achats inconsidérés mènent vers un chemin de difficultés de remboursement et vers les dettes bancaires.
  • l’addiction aux jeux : les amateurs de jeux vidéo, du PMU et autres jeux nécessitant le paiement d’argent finissent par entrer dans la spirale de surendettement.

 

Notons, d’abord, que la personne en situation de remboursement de dettes bancaires peut faire une demande de renégociation de ses prêts auprès de ses anciens créanciers, avant de recourir au rachat de crédit. Cette démarche se fait au sein de la même banque. Elle consiste à demander à son banquier la révision du taux de crédit à la baisse, sans allonger la durée du remboursement du prêt. Pour réduire le montant de ses mensualités, le débiteur peut, par exemple, contacter la banque auprès de laquelle il a souscrit son prêt immobilier. Ce qui lui permet de bénéficier d’une baisse d’une centaine d’euros sur sa mensualité de crédit immobilier. Cependant, cette mesure ne permet pas de traiter le mal à la racine. Seuls le rachat de crédit et le recours à la commission de surendettement permettent d’aider le débiteur à renouer avec la sérénité budgétaire.
Le rachat de crédit ou restructuration de prêts est une solution financière proposée par les banques pour simplifier la gestion du budget des personnes en mal-endettement. Pour ce faire, les établissements de rachat rachètent les prêts existant d’un emprunteur auprès de ses créanciers. Ce faisant, ils paient les pénalités de remboursement anticipé et regroupent ensuite en un seul prêt ces différents crédits, ainsi que les autres dettes sociales et fiscales du débiteur. Le but est de proposer à ce dernier un nouveau contrat, avec une mensualité adaptée à sa capacité de remboursement et un taux renégocié et unique. En effet, le taux des prêts renouvelables qui frôle le 20 %, les crédits affectés contractés à un taux assez élevés seront tous revus à la baisse en fonction du profil emprunteur et de son montant à regrouper. De plus, le souscripteur à cette opération bancaire peut aussi étaler sur une plus longue durée le remboursement de ses dettes.
Grâce à ces meilleures conditions du remboursement de l’unique emprunt, l’emprunteur peut retrouver l’équilibre financier tout en ayant un suivi simplifié de son compte.

Cette opération bancaire concerne tout autant les prêts à la consommation et perso que les prêts immobiliers. Le crédit pour financer l’achat de sa voiture, de ses équipements électroménagers, de l’étude de ses enfants etc. ainsi que ses découverts bancaires peuvent être intégrés dans le dossier du regroupement. Les dettes administratives, sociales et fiscales peuvent être aussi ajoutées dans le montant total. Seules les dettes professionnelles en sont exclues.
Pour obtenir des informations sur les formalités à effectuer pour réaliser une demande de rachat de crédit, il convient de passer par l’outil de simulation de rachat présent sur ce site. Le simulateur  permet comme son nom l’indique de simuler le coût de cette opération. Cette démarche gratuite n’engage pas l’utilisateur. Ce dernier doit juste saisir les données comme, le montant de ses prêts à la consommation ou crédit immobilier à regrouper, le capital restant dû, le montant de ses revenus mensuels fixes et non fixes, ainsi que ses charges mensuelles. L’information sur son patrimoine immobilier nous permet d’identifier la solution pertinente à lui proposer en cas d’endettement excessif. Après cette simulation, l’utilisateur reçoit un avis de faisabilité ou de non-recevabilité de son projet. Dans le cas où il peut prétendre à ce regroupement de dettes, il doit envoyer les pièces justificatives requises pour monter son dossier.

Nous effectuons la renégociation du taux d’intérêt du rachat, de l’assurance-emprunteur et des autres paramètres qui influent sur le coût total de l’opération. Nous lui proposons ensuite une offre de prêt adaptée à sa capacité de remboursement et avec des conditions de remboursement adéquates pour son budget.
Après la réception de cette offre de prêt, il lui reste à retourner l’offre à la banque, datée et signée, s’il la trouve satisfaisante. Le rachat de crédit, avec la mensualité diminuée jusqu’à 60 %, sera mis en place après le délai de rétractation de 10 jours, selon la loi Scrivener.
Remarque : l’offre de prêt contient tous les détails concernant le rachat de crédit, y compris la rémunération des courtiers et partenaires. La simulation, le montage et la recherche d’un refinancement pas cher ne sont pas payants sauf si l’emprunteur accepte l’offre que nous proposons. A noter que nous sommes en mesure de décrocher un regroupement de dettes même pour les propriétaires surendettés ou fichées ficp.

Si la demande de rachat n’aboutit pas alors que le débiteur a déjà fait une demande de devis auprès de plusieurs courtiers, la commission de surendettement est l’ultime secours. Dans ce cas, la commission peut proposer soit de rééchelonner ou de reporter le paiement de la dette, soit de remettre la dette, soit de réduire le taux d’intérêt ou supprimer le taux d’intérêt. Dans un second temps, elle peut proposer l’effacement total de dettes si le débiteur n’a aucun bien et la liquidation judiciaire si le débiteur dispose de patrimoine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *