Rachat de crédit trésorerie au meilleur taux

janvier 29, 2019 9:13 Publié par Laissez vos commentaires




A force d’empiler les différents prêts (crédit conso, crédit à la consommation et prêt immobilier), un emprunteur peut perdre pied. Pour pouvoir rééquilibrer son budget tout en dégageant une trésorerie, le rachat de crédit peut se révéler une solution pertinente. Mais les frais de son montage peuvent être salés si le souscripteur n’a pas trouvé un regroupement de dettes le moins coûteux. Découvrez nos conseils pour bénéficier d’un rachat de crédit trésorerie au meilleur taux.

Commençons d’abord par l’explication de la base de cette technique bancaire. Le rachat de crédit ou restructuration de prêt permet de réunir en un seul et unique contrat les différents crédits contractés auprès des différents établissements bancaires. Le demandeur de rachat peut intégrer aussi ses découverts bancaires, les retards dans le paiement de ses factures, ses impôts au trésor public… Ce réaménagement de prêt permet d’amoindrir le montant de l’unique prélèvement mensuel tout en étalant le remboursement de la nouvelle enveloppe de crédit sur une durée plus longue. Grâce à cette restructuration, les personnes victimes d’un imprévu de la vie comme le chômage, le traitement onéreux d’une maladie, le divorce etc. peut retrouver son pouvoir d’achat et réduire significativement le taux de leur endettement de 20 à 50 %. Les personnes mal endettées ou surendettées sont les plus concernées par ce montage financier. Mais il y a également ceux qui souhaitent optimiser le remboursement de leurs prêts ou qui cherchent à économiser avec la baisse des taux du crédit immobilier. Dans le cadre de cette opération, les prêteurs acceptent aussi de fournir une enveloppe supplémentaire afin d’aider les emprunteurs à réaliser leur projet ou pour obtenir un meilleur confort financier.
Bon à savoir : l’emprunteur ne change pas de banque avec cette solution. Chez Crédimedia, nous proposons un allègement de la mensualité jusqu’à 60 %. Le montant de la trésorerie est limité à 15% ou à 20 % du montant regroupé mais si l’emprunteur détient un bien immobilier qu’il peut mettre en garantie, il lui est possible d’obtenir une enveloppe supplétive plus conséquente. Concernant l’âge maximal d’accès à cette solution, elle peut aller jusqu’à 95 ans dans le cas d’un regroupement de dettes hypothécaire. Ces seuils de mensualité, de trésorerie et d’âge dépendent du montant à racheter, de la durée du nouveau prêt et de la capacité du remboursement du souscripteur.

D’abord, sachez qu’en faisant un rachat de crédit, l’établissement de rachat devrait s’acquitter de pénalités de remboursement anticipé, des frais de mainlevées de garantie hypothécaire (s’il y en a), des frais de la nouvelle garantie, ainsi que les frais de dossier et l’assurance emprunteur. Le nouveau capital emprunté est donc forcément plus important. De plus, plus le taux d’intérêt est élevé, plus le nouvel emprunt coûte cher. D’où l’intérêt de chercher une solution de restructuration de prêt au meilleur taux.
Les personnes qui souhaitent économiser l’argent préfèrent ne pas recourir à un courtier. Or, le refus du dossier est plus fréquent lorsque la personne décide d’entreprendre elle-même cette démarche. En effet, un novice en financement bancaire n’est pas le mieux placé pour monter un dossier solide ou pour trouver les meilleures argumentations pour défendre son dossier. Il ne connaît pas la banque de rachat qui est la mieux disposée à accepter son dossier en fonction de son état financier et son profil. Et même s’il a pu dénicher une proposition de refinancement, il est susceptible de trouver un taux d’intérêt plus élevé et des conditions de remboursement moins optimales que l’offre proposée par un courtier s’il a choisi cette alternative.

Il faut donc bien mesurer l’intérêt de faire intervenir un intermédiaire bancaire pour éviter au plus vite le fichage ficp et obtenir le meilleur taux de rachat de crédit. En tant qu’intermédiaire spécialisé au rachat, nous sommes aussi en partenariat avec la plupart des banques proposant cette solution financière. Grâce à la relation privilégiée et de longue date que nous entretenons avec ces établissements bancaires, nous sommes en mesure de négocier les différents éléments du rachat pour l’intérêt de l’emprunteur. Ce qui permet à ce dernier d’obtenir un regroupement de dettes à un coût moins conséquent tout en gagnant du temps. Le gain du temps est important lorsqu’on est assailli par les poursuites des banques. Le montage d’un dossier de rachat peut être fastidieux et compliqué pour un emprunteur et s’il représente un « profil à risque » pour les banques, il a moins de chances d’obtenir le refinancement. Or, en faisant appel à un intermédiaire bancaire spécialisé comme Crédimedia, nous pouvons défendre le dossier d’un client tout en accélérant les délais d’attente dus à la recherche d’un établissement qui peut reprendre ses dettes.
Ainsi, pour maximiser ses chances d’obtention d’un rachat de créance tout en bénéficiant d’un meilleur taux et d’une trésorerie plus importante, l’aide d’un courtier est précieuse.
Pour vous aider à trouver rapidement un établissement de rachat qui peut reprendre vos crédits, nous vous proposons de faire une simulation de votre projet de refinancement sur notre site. Cet outil nous aide à avoir un aperçu de votre état financier et de votre besoin de trésorerie. L’utilisation de cet outil est gratuite et sans engagement. Il vous suffit de saisir les informations concernant les familles de vos crédits (conso, perso, immobilier etc.), vos ressources et revenus mensuels ainsi que le montant de la somme d’argent additionnelle que vous souhaitez avoir pour se prémunir contre les coups durs. Nous analyserons vos informations et nous vous donnons par la suite une réponse sur la recevabilité ou le refus de votre demande lors de la simulation. Si la demande est accordée, l’offre contient la nouvelle mensualité, la trésorerie, tous frais compris et au meilleur taux. N’hésitez pas à passer par notre simulation.
Remarque : vous pouvez aussi nous contacter par téléphone ou par internet pour un contact rapide. Aussi, sachez que vous n’aurez rien à verser ni à payer pour notre analyse et recherche rapide d’un organisme de rachat avant que vous n’ayez signé l’offre de prêt définitive que nous vous proposons. Si notre offre ne vous convient pas, vous pouvez ne pas la signer et la retourner à la banque. A noter que les frais de courtage sont compris entre 3 % à 5 % en fonction de la société de courtage et de complexité du dossier d’un emprunteur. Nos émoluments seront indiqués dans l’offre de rachat.

L’emprunteur peut d’abord regrouper une partie ou tous ses crédits s’il n’a pas accumulé trop de crédits à la consommation. Les banques sont frileuses à accorder un refinancement pour les personnes qui ont tendance à abuser leurs cartes et à contracter de nombreux prêts à la conso. Le souscripteur au rachat peut demander une trésorerie équivalente à 15 % ou 20 % au maximum du montant total du regroupement de dettes. L’établissement financier tient compte de sa capacité d’endettement et des paramètres comme le reste à vivre etc. Mais ce montant peut être plus important s’il peut proposer une garantie de bien immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *