Gros montant rachat de crédit sans hypothèque

mars 11, 2019 2:24 Publié par Laissez vos commentaires




Le regroupement de dettes est une solution bien connue pour réduire ses mensualités d’une façon conséquente afin d’aérer son budget. De nombreux emprunteurs ayant une situation financière déséquilibrée recourent ainsi à cette opération bancaire. Or, lorsqu’un candidat au rachat est considéré comme un profil à risque ou lorsque le montant à regrouper est important, la banque pourrait exiger une garantie ou une hypothèque. La question qui se pose : est-ce qu’il est possible d’obtenir un gros montant rachat de crédit sans hypothèque. Explications.

Cette définition pourrait dépendre de la capacité de remboursement d’un débiteur. En effet, un emprunteur ayant contracté des prêts à la consommation d’un montant de 50 000 euros alors qu’il perçoit un salaire de 1200 euros pourrait considérer cette somme conséquente. Quoi qu’il en soit, la loi encadrant le rachat de crédit définit le montant maximum à regrouper. Pour un locataire, ce montant est de 100 000 euros contre 200 000 euros pour un propriétaire acquitté ou un propriétaire accédant. Un montant dépassant ces valeurs est considéré comme un gros montant. Un candidat à l’emprunt ayant un taux d’endettement élevé mais qui a des revenus confortables peut regrouper des dettes d’une valeur inférieure à ces seuils. Il en est de même pour un emprunteur victime d’un fichage bancaire. S’il a du mal à trouver une banque qui accepte de lui octroyer un crédit dans de telles situations, il peut nous présenter son dossier. Nous sommes en partenariat avec les banques qui peuvent regrouper les dettes conséquentes d’un emprunteur fiché ficp ou propriétaire surendetté sous réserve de répondre à certains critères.

Lorsque le montant total des prêts et dettes à consolider est conséquent, cela intéresse les banques. C’est parce que ce type de restructuration leur permet de dégager beaucoup plus d’intérêt qu’un montant peu important. Cependant, il ne faut pas occulter que l’instruction de ce type de dossier est complexe car il requiert une étude plus poussée et des justificatifs plus nombreux. Les banques sont aussi en mesure de demander des garanties comme le cautionnement bancaire ou l’hypothèque. Au-délà du plafond de 200 000 euros pour un propriétaire, il est nécessaire d’envisager une hypothèque. Cette solution financière est sans risque si l’emprunteur arrive à honorer le prêt jusqu’à l’échéance du rachat. Si l’emprunteur peut aussi désigner un co-emprunteur ayant une bonne situation professionnelle pérenne ou un garant, il pourrait aussi dans certains cas se soustraire à cette obligation de fournir une hypothèque.
En règle générale, au-delà du seuil maximum de 200 000 euros pour les propriétaires, l’hypothèque est ainsi quasi-obligatoire. Pour un propriétaire ayant des dettes d’un montant de plus de 100 000 euros, la banque pourrait envisager la cession sur salaire pour s’assurer de la solvabilité du candidat au rachat.
Par ailleurs, un emprunteur ayant un gros montant à regrouper devra légitimement chercher le taux d’intérêt et les conditions de rachat les plus avantageux. S’il décide de passer par un courtier, il aurait à payer la commission de l’intermédiaire bancaire. Mais l’intervention d’un courtier spécialisé rachat permet de réduire au maximum les frais liés à la mise en place de cette solution.
Qu’il s’agit d’un rachat de crédit important ou assez conséquent, l’intercession d’un courtier s’avère toujours avantageuse pour le candidat au refinancement. Surtout s’il s’est déjà adressé à plusieurs établissements bancaires, mais il n’a jamais eu de chances d’obtenir le regroupement de dettes. Plus le dossier est difficile, plus il requiert des conseils, des recommandations, la mise en concurrence des diverses offres bancaires et la mise en place de garantie pour obtenir le rachat dans de meilleures conditions.

Nous conseillons d’abord à tous les demandeurs de rachat de faire une simulation en ligne sur notre site internet. Notre accompagnement commence généralement par ce moyen même s’il est possible de nous contacter par téléphone ou par mail. Après cette étape, le candidat au rachat saura si son dossier est éligible à cette opération ou non. En effet, il est à noter qu’il nous arrive d’étudier des dossiers irrecevables à cette technique bancaire. Si la demande est recevable, nous l’aiderons à constituer un dossier solide et sérieux afin de convaincre les banques à lui octroyer le rachat avec de meilleures conditions. Le souscripteur peut évidemment nous demander les informations qu’il souhaite savoir tout au long de cette procédure. Nous lui expliquerons les astuces à savoir, les stratégies à adopter pour arracher des conditions de rachat attractives en fonction de son profil à la banque.
La recherche d’un rachat de crédit important sur mesure et au meilleur coût est difficile, mais avec notre intervention, cela est faisable. Pour rappel, le TAEG fixe n’est pas uniquement l’élément le plus important dans cette opération, même s’il permet d’évaluer l’intérêt d’un crédit. Les autres paramètres comme la durée et la flexibilité du remboursement, le montant de la mensualité, les éventuelles contraintes financières de l’emprunteur sont également des points à vérifier. C’est pourquoi, nous essayons toujours de trouver le meilleur compromis entre les contraintes financières et les besoins du candidat au rachat.
A rappeler également qu’il lui est possible de solliciter un apport additionnel baptisé « trésorerie » dans le cadre de cette opération. Ce budget supplémentaire peut être alloué à un propriétaire ou à un locataire. L’établissement bancaire analyse seulement la capacité d’endettement du candidat au rachat avant de l’octroyer. S’il considère que la trésorerie risque de compliquer le remboursement du crédit, il pourrait réduire le montant de cette demande, voire le refuser. Le montant de la trésorerie environne 15 % ou 20 % au maximum du montant regroupé.
L’avantage du rachat de crédit hypothécaire, c’est que non seulement le candidat à la restructuration peut regrouper un montant de dettes conséquent jusqu’à 400 000 euros mais il peut aussi obtenir une trésorerie plus importante en fonction de la valeur de son bien.

Le candidat à la restructuration de prêt peut refinancer différents crédits de taux différents et d’un montant différent. Les prêts à la consommation et prêts perso comme le crédit électroménager, prêt perso, crédit revolving, prêt immobilier, rachat de soulte… peuvent être regroupés en un seul et unique prêt quel que soit leur montant. L’inclusion des découverts bancaires, retard d’impôts ou de factures dans ce prêt est également possible. A noter que cette sortie d’endettement est accessible à la plupart des profils : salarié, profession libérale, fonctionnaire, jeune retraité, senior de plus de 65 ans, travailleur frontalier, logés par l’employeur, locataire ou propriétaire.

Pour tous ceux qui souhaitent racheter leurs prêts, il est bon de savoir que cette opération n’est avantageuse que si elle est effectuée dans le premier tiers de son contrat de prêt immobilier. Si l’emprunteur a des difficultés financières dans la moitié de la durée de son crédit immobilier, il lui faut dénicher un différentiel de taux de 2 points s’il souhaite maximiser la rentabilité de l’opération. Dans tous les cas, il peut utiliser gratuitement notre simulateur pour savoir le coût et la faisabilité de ce montage financier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *