Rachat de crédit sur 12 ans, sur 144 mois – Maintenant aussi sur 15 ans !

 

Le rachat de crédit ou regroupement de dettes est une solution permettant de faire baisser la mensualité globale de ses prêts tout en simplifiant la gestion de ses finances. Les organismes financiers qui proposent ce type de contrat peuvent proposer une durée de remboursement sur 8, 10 ou 12 ans au locataire en fonction de son profil. Si le client est propriétaire, cette durée maximale d’emprunt peut aller jusqu’à 15 ans, soit 3 ans de plus ! Explications.

En cas de surendettement ou de mal-endettement, le regroupement des crédits à la consommation, des prêts immobiliers et des voitures est une solution efficace pour réduire ses mensualités. Cette solution qui aide à faire face à une situation financière précaire permet à un emprunteur de réunir une partie ou la totalité de ses crédits existants (prêts perso, crédits renouvelables, crédits affectés…) en un seul emprunt. Les découverts bancaires, les retards de loyers, les factures non réglées d’électricité, de gaz, d’internet… et autres dettes familiales peuvent aussi faire l’objet de ce regroupement de dettes. Le nouveau prêt est basé sur un seul et unique taux renégocié, une mensualité allégée jusqu’à 60 % et une durée de remboursement plus longue.
L’étalement de la durée du crédit dépend du montant total du capital emprunté, de la capacité de remboursement de l’emprunteur et de ses besoins. Dans le cadre de cette opération bancaire, l’établissement tiers effectuant le rachat peut aussi proposer un montant additionnel appelé « trésorerie ». Cette enveloppe qui vient se greffer à la totalité du rachat peut uniquement servir pour le financement des besoins personnels. Si elle est conséquente, elle pourrait majorer le coût total du financement et modifiera légèrement la durée du remboursement et le montant de la mensualité réduite.
Une banque de réseau peut proposer au locataire un rachat de crédit mais cette opération sera limitée à une durée de 12 ans sans garantie hypothécaire.
Un rachat de crédit sur 15 ans est possible pour réduire davantage ses mensualités que sur 7 ans par exemple (avec bien sûr l’inconvénient de rallonger la durée d’amortissement). Cette solution s’adresse uniquement aux propriétaires.

Les locataires et hébergés âgés entre 18 ans à 75 ans peuvent souscrire à ce regroupement de dettes à la consommation d’un montant compris entre 15 000 € à 100 000€ sur une durée de 1 à 12 ans sans hypothèque. A noter qu’au-delà de 75 000 €, le rachat doit inclure un prêt immobilier dont la part n’excède pas 60 % du montant total.
Pour négocier une durée de remboursement plus longue sur 15 ans avec un montant empruntable jusqu’à 150 000 €, ils doivent mettre en avant une hypothèque immobilière. Le crédit à regrouper doit a

 

Les offres et modalités de remboursement d’un regroupement de dettes varient selon le profil emprunteur, les attentes de ce dernier et les conditions de la banque émettrice de l’offre. L’établissement financier pourrait proposer une durée de remboursement sur 7 ans à un emprunteur mais 12 ans à un autre en fonction de l’âge de l’emprunteur au terme du prêt, du montant total à rembourser et de la capacité de remboursement du souscripteur. Si elle est trop courte, cela implique des mensualités plus importantes et des intérêts intéressants. Mais les banques ont moins de doute sur la capacité de remboursement du souscripteur et elles peuvent proposer un meilleur taux et des modalités de remboursement plus attractives. En revanche, si la durée d’emprunt est trop longue, cela signifie un coût final plus important du crédit. Les banques pourraient aussi refuser l’ajout d’un nouveau financement. Cependant, si l’emprunteur a un bon dossier, il peut négocier le taux et les conditions de remboursement de son prêt. Il est ainsi primordial de trouver une offre de rachat sur-mesure ajustée à ses besoins, à ses revenus et à sa capacité de remboursement. C’est la raison pour laquelle les emprunteurs avisés recourent au service d’un analyste qui étudiera le juste milieu entre le montant de la mensualité adoucie et la durée du rachat. Seul un contrat de rachat adapté aux attentes et à la capacité d’emprunt du consommateur lui fait éviter un déséquilibre financier.

Remarque : la loi Lagarde du 1er juiller 2010 permet de protéger l’emprunteur contre la souscription à un crédit inadapté. Cette loi impose des mesures comme la remise d’une fiche d’information standardisée, l’obligation pour l’établissement de rachat de passer par la vérification de la solvabilité du consommateur, le respect du délai de rétractation…

 

La stabilité professionnelle et financière constitue l’un des premiers critères permettant à un établissement financier d’évaluer la qualité d’un dossier. L’emprunteur ne doit pas aussi afficher un incident bancaire dans son compte et disposer d’un reste à vivre suffisant. Le taux d’endettement respectant le seuil de 33 % à ne pas dépasser. Or, il ne faut pas cacher que la plupart des ménages et particuliers qui sollicitent un courtier ou une banque pour la mise en place de cette solution financière ne respectent pas ces conditions. Voilà pourquoi ils ont intérêt à recourir au service d’un intermédiaire bancaire qui recherchera pour eux la banque qui pourrait restructurer leurs prêts à des conditions intéressantes.
En fait, cette solution de financement a plusieurs avantages :

  • elle permet à l’emprunteur de simplifier la gestion de ses dettes avec une seule mensualité à payer et un taux unique
  • elle lui fait éviter les crédits renouvelables et prêts affectés octroyés à des taux variables à élevés.
  • le montant à rembourser chaque mois est plus raisonnable par rapport au budget de l’emprunteur.
  • elle permet au souscripteur de rééquilibrer son budget tout en dégageant de la trésorerie pour réaliser un projet .
  • elle n’induit pas nécessairement un coût élevé de l’opération si le taux d’intérêt, les autres frais de l’opération et la durée du remboursement sont maîtrisés.

 

Afin d’estimer les intérêts financiers de cette opération et l’éligibilité de son cas, nous proposons aux emprunteurs de passer par le simulateur en haut de ce site. La simulation gratuite est une démarche indispensable avant la souscription à un regroupement de dettes sur 12 ans, 15 ans ou plus. Pour rappel, nous sommes des courtiers mandataires non exclusifs des banques. A ce titre, nous sommes en relation depuis plusieurs années aux grandes banques spécialisées dans ce rachat. Ce qui nous permet d’obtenir de nombreuses offres de rachat renégociées au meilleur coût. Après le remplissage du formulaire en haut de ce site, le candidat à cette opération reçoit dans l’heure le résultat de son projet, clair et détaillé avec la nouvelle mensualité tous frais compris. Ce résultat indique si son dossier est recevable ou pas. Il peut accepter ou refuser la proposition de crédit en main pendant la durée de réflexion de 2 mois. S’il renvoie à la banque émettrice cette proposition en la signant pour accord, il dispose encore d’un délai de rétractation de 14 jours pour renoncer à l’offre. Seule la signature définitive de l’offre lui permet de bénéficier des conditions de remboursement indiquées dans la proposition.