Rachat de crédit immobilier pour travaux

février 2, 2019 8:58 Publié par Laissez vos commentaires




Les propriétaires accédant d’un bien immobilier émettent souvent le souhait d’apporter des améliorations à leur nouvel habitat. Que ce soit un besoin de refaire les carreaux de la cuisine, de repeindre ou d’aménager une pièce, de ravaler la façade ou changer une partie de la toiture… les projets sont nombreux. Mais leur plus grand souci c’est la recherche du financement des travaux à entreprendre. Le rachat de crédit immobilier est une solution envisageable pour ces emprunteurs. Explications.

Les personnes qui ont déjà un crédit immobilier en cours et autres crédits ne peuvent pas généralement prétendre à un crédit travaux ou un prêt renouvelable. En effet, lorsqu’un emprunteur empile une liste des emprunts bancaires, il lui est difficile de ne pas dépasser la barre de 33 %. Or, les banques ne sont pas prêtes à assouplir les critères du taux d’endettement et le reste à vivre suffisant. Ces deux paramètres ne font pas tout, mais ils sont les plus importants. Cela leur permet de s’assurer qu’un souscripteur au crédit ne tombe pas en situation de surendettement dû à une accumulation de prêts.
La recherche d’un nouveau crédit à la consommation auprès de sa banque ou auprès d’une autre risque ainsi de ne pas aboutir. Et même si l’emprunteur peut trouver un établissement bancaire qui accepte de lui octroyer la somme demandée, les différentes mensualités à honorer seront lourdes pour son budget. Or, il ne faut pas oublier que les créanciers ont le droit d’inscrire les débiteurs dans le fichier ficp à cause des échéances successives non payées de mensualités.
L’alternative idéale pour ces propriétaires est donc la recherche d’un rachat de crédit. Cette solution de refinancement permet d’adoucir leur taux d’endettement tout en mettant à leur disposition une somme d’argent additionnelle pour faire les travaux de leur maison.

Un habitat nécessite souvent des travaux faire, que ce soit en termes d’optimisations énergétiques, esthétiques, confort de vie etc. A titre d’exemple, le propriétaire pourrait envisager la construction d’un garage, d’une piscine, le renouvellement du chauffage… les années passant. Ces travaux nécessitent la mobilisation d’un certain budget que le rachat de crédit pourrait assumer grâce à la trésorerie additionnelle dans le cadre de cette opération.
Dans la pratique, ce montage financier permet de regrouper les crédits existants (prêts à la conso, crédit renouvelable, prêt immobilier…) et certaines dettes d’un souscripteur en un seul emprunt. Ce nouveau prêt profite d’une mensualité revue à la baisse en fonction de la capacité de remboursement de l’emprunteur et une durée de remboursement allongée du crédit. L’établissement bancaire peut proposer un taux fixe ou révisable lors de cette opération mais il est préférable de ne conclure qu’un contrat à taux fixe. La mise en concurrence de ce taux fixe est importante car elle permet d’économiser jusqu’à des milliers d’euros. Lors de la demande du regroupement de dettes, l’emprunteur peut adjoindre la demande d’une enveloppe supplétive qui servira au financement des travaux. Ce crédit sera intégré dans le rachat et il aura le même taux renégocié et la durée du remboursement que le regroupement de dettes. L’emprunteur n’aurait pas à payer des frais de dossier ou d’assurance emprunteur avec nouveau crédit. En revanche, l’établissement racheteur pourrait lui demander une facture ou un devis justifiant les travaux à effectuer dans son logement.
A noter que la trésorerie est accessible aux personnes demandant un rachat de prêt à la consommation ou un rachat de créance immobilière sous réserve de répondre aux critères bancaires. On parle d’un regroupement de dettes immobilières lorsque le montant du prêt immobilier du souscripteur au rachat atteint 60 % du coût total du crédit. Le rachat de crédit propriétaire peut être accessible même aux interdits bancaires ou aux personnes ayant un taux d’endettement important.

Les emprunteurs qui souhaitent réunir leurs crédits et leurs dettes en un seul prêt peut contacter directement une banque de rachat ou passer par un courtier. La première solution est faisable, cependant le particulier pourrait passer à côté des offres intéressantes ou il peut essuyer plusieurs refus avant de trouver une banque qui accepte de regrouper ses dettes à des conditions peu avantageuses. A fortiori, si son dossier est assez compliqué ou s’il ne connait pas les autres paramètres à prendre en compte lors d’une demande de refinancement. Le recours à un courtier est donc la solution idéale si on ne connaît pas le marché. De plus, cela fait gagner du temps et ce professionnel peut faire savoir si sa demande est recevable ou non en temps record. Il est aussi en mesure de monter un dossier solide et de négocier le taux d’intérêt et le taux de l’assurance emprunteur afin de diminuer le coût de l’opération.
Pour augmenter ses chances de se faire accepter une demande de consolidation de dettes, il convient donc de contacter un courtier spécialisé non exclusif et soumis au contrôle de l’ACPR. Dans un souci de vous rassurer sur notre professionnalisme, nous tenons à vous rappeler que Crédimedia répond à toutes ces conditions. Présent sur le marché depuis plus de 30 ans en tant que mandataire non exclusif, nous sommes en contact avec la plupart des établissements financiers spécialisés en rachat, nationaux ou régionaux. Ce qui nous permet d’intervenir sur toute la région de France. De plus, nous connaissons les points forts et faibles du marché immobilier dans les régions et les banques de rachat qui peuvent accepter tel ou tel profil.
Pour faire une demande de rachat, vous pouvez ainsi commencer par la simulation gratuite sur notre site. Cet outil est mis à la disposition de tous ceux qui souhaitent évaluer la faisabilité de leur projet. Vous pouvez également nous envoyer un email ou nous téléphoner pour un contact rapide si vous êtes dans l’urgence. L’entretien ou les résultats de la simulation nous aident à mieux comprendre l’état de votre endettement et vos souhaits de regroupement de dettes. Nous ferons ensuite la mise en concurrence des diverses offres de rachat de crédit de nos banques partenaires afin de trouver l’offre la plus adéquate du marché en fonction de votre situation financière. Vous pouvez nous contacter à chaque étape de votre demande pour avoir des détails sur l’avancement de votre projet. Vous pouvez également nous demander si le taux que nous vous proposons est un taux nominal ou un TAEG ainsi que les autres questions qui vous tracassent à propos de nos frais de courtage.
Après avoir présenté votre dossier sous son meilleur profil auprès de nos partenaires, nous vous ferons savoir si votre demande est recevable ou non. Si elle est recevable, vous obtiendrez une offre avec le meilleur taux de l’un de nos partenaires bancaires. La mensualité de cette proposition bancaire intègre le montant de la trésorerie pour travaux, les frais d’assurances et tous les autres frais. La balle est dans votre camp. Il vous appartient de signer et de retourner l’offre la plus intéressante que nous avons dénichée à la banque. La validité de cette proposition est de 2 mois au maximum. Après le délai de rétractation, vos prêts seront soldés et remboursés et vous pouvez honorer la première mensualité allégée selon les conditions de votre contrat de rachat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *