Peux t-on emprunter plus de 80.000 euros de crédits avec un rachat de crédit locataire ?

rachat 80000 euro et plus

Le rachat de crédit locataire permet de rassembler les mensualités éparses de prêts à la consommation d’un emprunteur en un seul prêt avec un montant en adéquation avec ses revenus. C’est donc une opportunité pour assainir sa situation financière s’il a une baisse de revenus suite à un aléa de la vie ou une mauvaise gestion budgétaire. Mais peut-on emprunteur plus de 80 000 euros de crédits avec ce regroupement de dettes locataires ? Nos réponses.

Les emprunteurs en location qui ont une charge trop importante de mensualités au-delà de leur capacité de remboursement sont les plus visés par cette opération. Elle leur permet de réunir leurs prêts à la consommation en cours en un seul (prêts consos, travaux, crédits affectés, prêts revolving, LOA…) dans le but de bénéficier d’une unique mensualité à montant réduit. Les découverts bancaires et autres dettes sociales et fiscales peuvent aussi être inclus dans les dettes à consolider. La réduction de la charge mensuelle est significative car elle peut atteindre 60 % comparé au montant de mensualités que l’emprunteur a remboursées auparavant. Un prolongement de la durée de vie s’applique en contrepartie de ce plan d’aménagement de la dette.
Ce concept attire aussi des nombreux locataires car il leur permet de bénéficier d’une trésorerie tout en retrouvant la sérénité budgétaire qui leur manque. C’est une somme d’argent inclus dans le rachat limité à 15 000 euros au maximum et qui n’engendre pas de frais de dossier ni de prime d’assurance. Ce montant bénéficie du même taux d’intérêt renégocié de l’opération. Il peut servir uniquement pour le financement des projets personnels comme l’achat d’une auto, d’une moto, le financement de la construction d’une maison, de la réalisation d’un voyage, d’un mariage…
Remarque :

  • l’emprunteur peut intégrer aussi dans son rachat de prêt son crédit immobilier si le montant de celui-ci ne dépasse pas 60 % de la totalité de l’opération
  • il lui est également possible de bénéficier d’une trésorerie plus conséquente s’il peut consentir à une caution hypothécaire qui garantira sa solvabilité. Dans ce cas, il peut aussi obtenir un allongement de la durée de l’opération jusqu’à 15 ans.

 

La somme maximale empruntable pour cette solution financière est limitée à 100 000 euros. Si l’emprunteur dispose ainsi de plus de 80 000 euros, il peut toujours prétendre à ce montage en fonction de sa situation financière. A souligner que le coût total de ce refinancement dépend du capital restant dû, des différents frais de l’opération et surtout du taux d’intérêt de ce montage. D’où l’utilité de la comparaison des taux d’intérêt appliqués sur le marché avant la souscription à cette opération.

Pourquoi mettre en place ce rachat de crédit locataire ?

Les raisons qui poussent les locataires à mettre en place cette solution sont multiples :

  • ils souhaitent réduire le montant de leur remboursement mensuel afin de bénéficier d’un reste à vivre suffisant tout en simplifiant la gestion de leur budget
  • ils souhaitent éviter la déclaration en faillite personnelle face aux mensualités au-delà de leur capacité de remboursement
  • ils veulent aussi éviter l’inscription au fichier FICP, FCC suite aux découverts bancaires répétitifs et mensualités non réglées
  • ils ont besoin d’éviter les difficultés financières suite à la survenance d’un imprévu de la vie comme le chômage, le divorce tout en optimisant leur capacité d’épargne
  • ils ont aussi besoin d’une trésorerie complémentaire pour concrétiser des projets personnels

 

Pour racheter ses crédits à la consommation, le souscripteur doit répondre à certaines conditions. Celles-ci peuvent varier d’une banque à l’autre :

  • le souscripteur à cette opération doit être âgé à 75 ans au maximum à la fin du crédit. Mais certaines banques peuvent accepter le rachat pour les seniors au-dessus de cet âge en fonction de la garantie mise en place.
  • le candidat au rachat doit au moins détenir deux crédits en cours de remboursement. Les montants de dettes à regrouper sont compris entre 1 500 euros à 100 000 euros
  • l’emprunteur ne doit pas avoir déposé un dossier à la commission de surendettement. L’inscription au fichier FICP, FCC et les incidents bancaires sont aussi rédhibitoires à moins que le souscripteur puisse trouver une caution qui garantit son prêt grâce à la mise en hypothèque de son patrimoine propre.
  • le critère de stabilité professionnelle et de revenus suffisants (CDI, fonctionnaire, retraité touchant des cotisations fixes, auto-entrepreneurs affichant un bilan positif pendant les 3 dernières années d’activité) s’applique toujours . Toutefois, la demande de rachat de prêt locataire peut être acceptée si le locataire trouve un co-emprunteur ayant un contrat en CDI
  • les organismes financiers imposent aussi un taux d’endettement de 33 % à ne pas dépasser et un reste à vivre suffisant. Cependant, ils peuvent se montrer plus souples dans l’octroi de ce rachat pour le locataire ayant un taux d’endettement de 40 % mais avec des revenus élevés
  • le nombre des prêts à la consommation à restructurer. Un nombre trop important de crédits à regrouper minimise les chances d’accès à cette sortie d’endettement. Cela pourrait être un indice négatif pour les établissements prêteurs.

 

Le locataire qui souhaite regrouper ses dettes afin de profiter de la mensualité plus faible du rachat et d’un taux d’intérêt attractif peut effectuer par lui-même le démarchage et la prospection de l’établissement financier. Cette solution est envisageable s’il a des bonnes notions de ce secteur de refinancement et s’il dispose d’une bonne capacité de négociation. Par contre, s’il ne se sent pas de taille à confronter les banquiers avec la négociation du taux d’intérêt, et des frais annexes de cette opération, il lui est vivement recommandé de recourir à un courtier expérimenté en rachat et de préférence un mandataire non exclusif des banques.
En effet, ce statut nous permet d’avoir des offres de rachat compétitives de nos banques partenaires. Ces dernières nous proposent des conditions plus intéressantes qu’un emprunteur qui effectue seul cette recherche car nous leur apportons des nouveaux clients tout en augmentant la visibilité de leurs produits. Et cette relation privilégiée date depuis plus de nos 30 années d’expérience.
Pour bénéficier de notre accompagnement et expertise afin d’accéder à un contrat de rachat de crédit au meilleur coût, nous proposons donc aux locataires de réaliser une simulation de rachat sur notre site. L’outil en haut de ce site est dédié à cette démarche gratuite. Nous souhaitons notamment avoir les informations financières, patrimoniales et familiales sur la situation de l’emprunteur afin de pouvoir l’orienter vers l’offre la plus adéquate à sa situation financière. Après avoir complété ce formulaire, il obtient un avis de principe sur la faisabilité de cette opération. Si son projet est validé, il peut par la suite obtenir une ou plusieurs offres de rachat de nos banques partenaires. Ces offres incluent tous les frais de ce montage, y compris nos frais de courtage qui s’échelonnent entre 1 % à 5 % de l’opération. Ces propositions sont sans engagement. Si l’emprunteur souhaite accéder à ce rachat de prêt locataire pas cher, il lui suffit de suivre la consigne indiquée dans l’offre pendant sa durée de validité (1 à 2 mois environ). Après le délai de rétractation d’une dizaine de jours, il peut par la suite regrouper ses dettes à la consommation.

Peux t-on emprunter plus de 80.000 euros de crédits avec un rachat de crédit locataire ?
Simulez votre rachat de crédit
Simulation de votre regroupement de crédit.
Simulation gratuite et sans engagement.
Les avis de nos clients
Respect de la vie privée
cnil credimed
Vos informations ne seront utilisées que pour l’usage exclusif de Crédimedia. En savoir plus sur notre politique de confidentialité
 
Mentions relatives au RAC

« Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager »

« Vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours suivant la signature de votre contrat pour renoncer à votre crédit. »

« La baisse de la mensualité entraîne l’allongement de la durée de remboursement. Elle doit s’apprécier par rapport à la durée restant à courir des prêts objets du regroupement.»

« Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent.»

 
Coordonnées de votre courtier

CREDIMEDIA
Service Clients
235, avenue des Mouettes
06700 ST LAURENT DU VAR
reclamations@credimedia.com

Mandataire non exclusif en opérations de banque et services de paiement & en assurance sous le n° ORIAS 08040514 (www.orias.fr). 

Société soumise au contrôle de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et Résolution (ACPR), dont l’adresse est :
4 Place de Budapest, CS 92459, 
 75436 Paris Cédex 09 
téléphone : 01 49 95 40 00 
site : www.acpr.banque-france.fr

Simuler votre rachat de crédit.

Simulation gratuite et sans engagement.
Simulez de votre regroupement de crédit grâce à notre outil gratuit
ou entrez en contact directement  au 04 92 270 270 .

Retour en haut