Rachat de crédit trésorerie : avantages et inconvénients

septembre 17, 2018 10:33 Publié par Laissez vos commentaires




Cette opération de rachat s’adresse en premier lieu aux emprunteurs qui ont souscrit plus de 2 crédits et qui ont du mal à rembourser ces emprunts. Ce montage financier permet de les soulager car leurs prêts en cours seront regroupés en un seul et unique crédit avec une mensualité allégée. Ce regroupement de dettes interpelle également ceux qui n’ont aucun mal à honorer l’échéance de leurs crédits mais qui souhaitent dégager une économie substantielle avec l’écart entre le taux d’intérêt de leurs prêts en cours et le nouveau contrat. Le rachat de prêts permet également d’intégrer une enveloppe de trésorerie qui pourrait servir à concrétiser un nouveau projet. Cet apport supplémentaire a ses aspects positifs et négatifs qu’il faut maîtriser. Explications.

Cette solution financière qui a pour objectif de diminuer le taux d’endettement d’un emprunteur consiste à faire racheter ses différents prêts (crédit à la consommation, prêt immobilier, prêt travaux, dettes fiscales etc.) par un organisme financier. Ce dernier lui proposera à la place un seul et unique crédit, avec une mensualité adaptée à son rythme et sa possibilité de remboursement et une durée plus étendue. Grâce à ce montage, le ménage dont le budget est déséquilibré à la suite des événements comme la maladie, la perte d’emploi… peut reprendre en main son finance. Le rachat permet aussi d’augmenter son reste à vivre et il lui est même possible de mettre en place une épargne dans certains cas.
Dans le cadre de ce contrat, les banques proposent également une trésorerie pour ceux qui ont un besoin d’argent additionnel. Tout profil emprunteur peut prétendre à cette enveloppe supplétive qu’il soit salarié, cadre, travailleur indépendant, entreprise, profession libérale, emprunteur locataire ou propriétaire accédant etc. Cet argent peut servir au financement d’un projet déterminé comme l’acquisition d’une nouvelle voiture, l’achat des équipements électroménagers, le rachat de soulte, le mariage etc. Mais le candidat à l’emprunt peut aussi le demander même s’il n’a aucun projet en vue. La somme sera alors une sorte de filet de sécurité face aux imprévus de la vie à venir.
Le candidat au regroupement de dettes peut ajouter ce montant de la trésorerie lors de la simulation pour avoir une première idée de la faisabilité de son projet. Mais si son taux d’endettement est supérieur à un certain seuil, la banque peut rechigner à lui accorder cette demande.
Le montant de la trésorerie que la banque peut octroyer dépend de l’affectation de la somme et de la nature du regroupement de dettes. Il dépend également du seuil de prise en charge de la banque et de la capacité financière de l’emprunteur. Pour ce, l’établissement financier étudie soigneusement les éléments comme le taux d’endettement, le reste à vivre, les revenus mensuels de l’emprunteur, sa stabilité professionnelle, son historique bancaire etc. En règle générale, ce montant ne dépasse pas 15 % du montant global du regroupement de dettes.
Si l’établissement bancaire considère que l’ajout de cet apport supplémentaire ne place pas le souscripteur dans une situation de surendettement, il inclut la somme demandée dans le montant total du rachat de crédit. La trésorerie sera disponible sur le compte bancaire de la personne dès le déblocage du fonds de rachat.


  • D’abord, lorsque les charges d’emprunt d’un ménage frôlent la moitié de leurs revenus, il leur est difficile d’entreprendre de nouveaux projets comme le départ en vacances, les travaux de réhabilitation de leur résidence, l’achat d’une nouvelle voiture etc. Il leur est également impossible de contracter un nouveau prêt à cause de leur taux d’endettement. Leur obligation financière les empêche également de dégager de l’épargne. Or, de nombreux emprunteurs ont acheté une maison via le crédit immobilier et ils souhaitent réaliser des travaux de toiture, d’isolation, d’extension, de peinture etc. Dans ce cas, la restructuration de dettes ou le regroupement de dettes est une véritable aubaine pour ce type d’emprunteurs. Cette voie permet de contourner leur endettement grâce à un nouveau contrat soumis à des conditions plus intéressantes. Le crédit unique à taux fixe les permet également de baisser la charge d’emprunt mensuel grâce à des mensualités moins lourdes.

  • Le principal avantage d’un rachat de crédit avec trésorerie est donc cette possibilité d’inclusion de montant dans la demande. Grâce à cette somme, l’emprunteur peut réaliser un projet qui lui tient à cœur pendant des années sans qu’il ait besoin de recourir à un autre crédit à la consommation. D’autant plus qu’il n’est pas sûr qu’il trouvera un établissement financier qui lui accordera ce prêt à la consommation. Cette enveloppe de précaution peut concrétiser son projet ou l’aider à faire face aux éventuelles difficultés financières à venir. En intégrant ce type d’épargne dans la demande de rachat, il évite également de payer les frais de dossier liés à un nouveau prêt en plus du regroupement de dettes. En outre, s’il recourt à un prêt revolving, il se retrouvera encore plus endetté. Mieux vaut ainsi opter pour ce financement.

  • L’autre avantage de cette enveloppe supplémentaire, c’est que l’organisme financier peut allouer une somme assez conséquente si l’emprunteur dispose d’une garantie hypothécaire. A titre d’exemple, le candidat à l’emprunt peut proposer en garantie son bien immobilier pour contracter une grosse somme. Il peut même accepter le dossier des fichés bancaires si ces derniers disposent d’un bien en garantie.



  • Si le rachat de crédit avec trésorerie est censé éponger ses dettes et permettre la réalisation de ses projets, la mise en place de cette solution nécessite de la vigilance. En effet, il ne faut pas le cacher que des ménages ayant fait cette demande peuvent s’enfoncer dans la spirale d’endettement s’ils ne parviennent pas à trouver un rachat de crédit peu cher ou s’ils ont mal géré leur budget. Il est donc dans leur intérêt de bien comparer les propositions de rachat et de ne pas dépenser rapidement la somme disponible dans cette opération.

  • C’est pourquoi, il est recommandé de recourir à un courtier en crédit pour monter son dossier. Cet intermédiaire en financement est en mesure de trouver l’établissement financier qui propose le taux d’intérêt le plus compétitif avec des conditions optimales. (A souligner que le taux n’est pas le seul élément à prendre compte dans cette opération. La bonne étude des dettes et créances à regrouper, le coût total du rachat, la possibilité de remboursement anticipé… sont également des points importants).

  • Par ailleurs, il faut dire que le montant octroyé par les banques dans le cadre de cette trésorerie dépend également du statut professionnel du candidat à la restructuration de prêts. Les établissements financiers octroient une somme moins importante aux travailleurs indépendants ou travailleurs non-salariés qu’aux salariés dans les entreprises en CDI.
    Aussi, certains organismes financiers peuvent demander une preuve comme une facture ou un devis pour accorder cette somme additionnelle. Cela est surtout valable dans le cas d’un montant affecté.


  • Enfin, si on ne fait pas appel à un courtier, il est bon de passer par un comparateur de taux de rachat en ligne. Cet outil gratuit permet de mettre en concurrence les taux appliqués par les organismes proposant cette solution financière.
  • En bref, l’obtention d’une trésorerie avec son regroupement de dettes permet de réaliser son projet personnel sans recourir à un crédit renouvelable mais il faut savoir éviter les pièges dans ce montage.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *